À condition d'avoir souscrit les bonnes garanties, l'assurance habitation vous permet d'être indemnisé en cas de cambriolage ou d'incendie. Mais dans quelle mesure ? Découvrez notre point complet.

Assurance habitation et cambriolage

La garantie vol et cambriolage des contrats d’assurance habitation prévoit le versement d’une indemnité en cas de cambriolage de votre logement. Pour en bénéficier, il faut toutefois respecter plusieurs conditions parmi lesquelles s’engager dans une procédure précise de déclaration (avec dépôt de plainte). Dans la plupart des contrats sont précisées les modalités d’application de l’assurance habitation cambriolage. Vous y trouverez notamment les évènements couverts (vol par effraction, vol avec menaces, etc.) ainsi que les biens concernés. Le mobilier courant, les objets de valeur et les objets dits "sensibles" comme une télévision ou un appareil photo font partie des biens couverts par l’assurance habitation en cas de cambriolage. Seule une expertise permettra de déterminer le montant du préjudice subi et le niveau de l’indemnisation.

Publicité
Publicité

Assurance habitation et incendie

De la même manière, la garantie incendie d’une assurance habitation permet de couvrir les dommages liés à un incendie. Là encore, il existe des conditions à respecter pour bénéficier de la couverture incendie. En fonction de votre contrat, vous pouvez, par exemple, ne percevoir aucune indemnité ou devoir vous acquitter de pénalités si l’incendie provoqué résulte d’un mauvais entretien de votre cheminée. La garantie incendie de l’assurance habitation couvre généralement l’ensemble des biens mobiliers présents dans le logement au moment du sinistre, ainsi que les objets de valeur.