Chez les personnes malades ou dépendantes, certaines situations particulières exigent une assistance en continu à domicile. La nuit, ces personnes ne sont pas moins fragiles et une veille peut être nécessaire pour répondre à leurs besoins. Les solutions à privilégier.
Istock

Aide à domicile : c'est également possible le soir et la nuit

Quand on fait appel à des services de soin à domicile, ceux-ci interviennent généralement en journée, pour assister les personnes malades ou dépendantes dans leurs tâches quotidiennes (toilette, soins, etc.). Mais il est possible de faire appel à une aide en soirée ou la nuit. Cette solution présente deux avantages principaux : rassurer la personne dépendante, ainsi que ses proches, par la présence d’un professionnel habilité à réagir en cas d’urgence et aider cette personne sur des besoins moins importants, qui peuvent survenir tardivement.

Pour bénéficier d’une présence nocturne constante, vous devez faire appel à une garde de nuit à domicile. Vous pouvez employer directement cette garde ou faire appel à un service d’aide à domicile prestataire. Ce choix peut faire varier le coût du service. Dans le cadre d’un emploi direct seulement, le montant horaire des heures effectives travaillées et des heures de présence est différent. Cela peut représenter une économie importante, du fait de la majoration appliquée aux heures travaillées la nuit. Pour les prestataires, les tarifs sont variables. L’allocation personnalisée d’autonomie peut cependant prendre en charge une partie des frais dans le cadre de leur plan d’aide. Il faut néanmoins savoir qu’une garde de nuit ne dispose pas des mêmes compétences qu’un infirmier ou qu’un autre professionnel de santé. Bien que celle-ci exige d’être formé à réagir en cas d’urgence et à répondre à certains besoins, aucun diplôme d’État ou certification reconnue n’encadre strictement la profession de cadre de nuit. Pour des soins spécifiques et ponctuels, vous pouvez faire appel à des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

A lire aussi- Retraite : le montant de votre pension est-il sous-évalué ?

Les soins infirmiers à domicile

Pour des services de soin de courte durée (15 à 30 minutes), il vaut mieux privilégier les "gardes itinérantes de nuit". Ces interventions, proposées par les SSIAD, sont moins coûteuses qu’une garde prolongée durant toute la nuit. Elles permettent généralement de réaliser des soins, d’aider au coucher, ou d’accompagner aux toilettes les personnes dépendantes. Ce service peut être choisi à la place d’une garde de nuit, pour ceux dont la situation n’exige pas une présence en continu. Il peut aussi se faire en complémentarité de la garde, afin de réaliser des opérations techniques. En fonction des prestataires et des conditions de la prestation, les tarifs sont variables, mais l’allocation personnalisée d’autonomie peut encore une fois prendre en charge une partie des coûts. Ces services sont généralement délivrés à la demande de la personne concernée par les soins, ou de ses proches. Il faut donc veiller à choisir la solution la plus adaptée. Mais dans le cadre de problèmes de santé importants qui nécessitent un suivi, vous pouvez vous diriger vers votre médecin traitant pour la prescription d’une hospitalisation à domicile. Prise en charge par l’Assurance maladie, cette solution garantit la continuité des soins à toute heure, sur des opérations complexes ou techniques que ne pourraient pas assurer des services libéraux à domicile.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.