Ecouter l'article :

Nouvelle alerte. Après avoir cru reconnaître Xavier Dupont de Ligonnès, un couple a contacté la gendarmerie. Voici ce que l'on sait.
XDDL : la "troublante" arrestation d'un hommeIllustrationAFP

L’affaire de la "tuerie de Nantes" ne cesse de défrayer la chronique. L’homme qui a tué sa femme et ses 4 enfants entre le 3 et 6 avril 2011 est-il toujours vivant ? S’il est traqué par la justice depuis sa disparition, de nombreuses fausses alertes sont fréquemment données. Les rebondissements sont d’ailleurs nombreux. L’an dernier, une d’entre elles a conduit à l’arrestation de Guy Joao, à l’aéroport de Glasgow (Écosse), confondu avec le Xavier Dupont de Ligonnès.  L’affaire, massivement relayée à tort par les médias, a fait grand bruit. Tout comme les deux numéros estivaux du magazine Society, consacrés à ce fait divers énigmatique. Ils ont connu un franc succès.

Xavier Dupont de Ligonnès : une ressemblance physique "troublante"

Le visage de l’homme le plus recherché de France est gravé dans les têtes des Français. Des témoins pensent régulièrement l’apercevoir. Lorsque les témoignages sont jugés sérieux par les forces de l’ordre, des investigations sont lancées. Ce fut le cas dans le Doubs, lorsque les gendarmes ont reçu l’appel d’un couple, samedi 26 septembre, rapporte L’Est Républicain.

Il a indiqué avoir échangé avec un vagabond et avoir partagé un café avec lui. Selon eux, la ressemblance et le comportement de ce "baroudeur" pourraient coïncider avec le profil de XDDL. Après enquête de la police judiciaire de Besançon et interrogation du suspect à la "ressemblance physique troublante", le vagabond a été mis hors de cause.

Selon une source judiciaire, c’est "la troisième fois" qu’un signalement de Xavier Dupont de Ligonnès requiert ce type d’investigations dans la région.

 

Vidéo : Xavier Dupont de Ligonnès : la chronologie de l'affaire

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.