Pour lutter contre le Covid-19, certains pays européens comme la Russie ou la Belgique ont décidé de rallonger les congés de la Toussaint. Une telle mesure est-elle envisageable en France ? Planet fait le point.
Vacances de la Toussaint : faut-il les rallonger pour ralentir l'épidémie ?IllustrationIstock

La France peine à lutter contre la seconde vague de Covid-19. Chaque jour, des milliers de cas positifs sont recensés par Santé publique France. Dans les dernières 24 heures, l'organisme en comptabilise plus de 20 000. Côté hospitalisations, la situation est également très inquiétante. Sur les sept derniers jours, l'Agence nationale de santé publique a relevé près de 9 000 nouvelles hospitalisations, dont 1 493 dans les services de réanimation. Face à l'ampleur du coronavirus aux quatre coins du territoire, l'exécutif met en place un certain nombre de mesures. L'objectif : diminuer significativement le nombre de cas par jour, ainsi que le nombre de patients Covid en réanimation.

Pour ce faire, l'état d'urgence sanitaire a été rétabli sur l'ensemble de l'Hexagone depuis le samedi 17 octobre 2020. Quelques jours plus tôt, Emmanuel Macron donnait une interview télévisée où il annonçait l'instauration d'un couvre-feu dans neuf métropoles françaises. Ainsi, les habitants des zones concernées ont désormais l'interdiction de sortir entre 21 heures et 6 heures du matin. Seuls huit motifs sont valables pour y déroger. Ces restrictions s'ajoutent aux mesures déjà existantes : port du masque obligatoire dans la majorité des espaces publics, limitation des rassemblements, interdiction de certains évènements (mariages, fêtes étudiantes)... 

Covid-19 : la fermeture des écoles, une mesure exclue pour le moment

La fermeture des écoles est un sujet à l'origine de bien des discordes. Pourtant, le président de la République a été très clair : "Il faut qu'on réussisse à réduire nos contacts inutiles, nos contacts les plus festifs, mais qu'on continue notre vie sociale, au travail où on sait bien se protéger grâce au masque, à l'école, au lycée, à l'université, dans les associations... Parce que c'est la vie", déclarait-il auprès des journalistes Anne-Sophie Lapix et Gilles Bouleau. Le gouvernement français ne semble donc pas enclin à fermer les écoles pour le moment. Toutefois, de nombreux voisins européens ont décidé de rallonger les vacances de la Toussaint pour endiguer l'épidémie... La France sera-t-elle finalement tentée ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.