Une cinquantaine de femmes harcelées sur le réseau social Curious Cat

On peut y poser les questions que l’on souhaite. L’utilisateur n’a qu’à cliquer sur le bouton « Reply » (« répondre ») et donner la réponse de son choix à la question posée. La plateforme Curious Cat, fondée en 2016, d’apparence innocente, est devenue le théâtre de plusieurs dizaines de cas de harcèlement en ligne. Victimes de centaines de messages et questions à caractère sexuel ou morbide, une vingtaine de jeunes femmes ont porté plainte, rapporte « France inter », le 29 mai dernier. Face à l’inaction de la plateforme, une jeune femme identifiée sous le pseudonyme « naomypablo » a invité de nombreuses utilisatrices du réseau social à témoigner de leur calvaire, avec le hashtag « #ccabuse ». 

« J’ai des dizaines de messages comme ceux-ci. Les autorités ne font rien. Curious cat ne fait rien. On est plusieurs à être harcelées en toute impunité. Ça doit cesser. Je lance le #ccabuse [ndlr : « abuse » pour « abus » en français] », a-t-elle accusé sur Twitter, le 24...Lire la suite sur ELLE.fr

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !