La seconde vague ne fait que débuter dans l'Hexagone, n'est-il pas un peu trop tôt pour en évoquer une troisième ? Alors que les Etats-Unis y font déjà face, certains estiment qu'elle touchera la France en début d'année prochaine...
Troisième vague : les deux mois où elle touchera la FranceAFP

La France est dans l’œil du cyclone. Le virus est le même, mais il frappe une nouvelle fois le pays cet automne, alors que les hôpitaux se remettent difficilement de la première vague du Covid-19. Plus rapide, plus imprévisible et peut-être plus mortelle, cette nouvelle circulation du coronavirus sera bien différente de la première.

Coronavirus : "Le combat va être long"

Dans les faits, tout concorde avec une augmentation inattendue du nombre de nouvelles contaminations, mais rien ne sera pareil. Si le coronavirus avait ciblé deux régions en particulier lors de la première vague – le Grand-Est et l’Ile-de-France – il s’attaque désormais à l’ensemble du territoire, sans exception. Le personnel hospitalier, de son côté, connaît mieux le virus et sait comment mieux le traiter, ce qui pourrait accélérer la prise en charge des cas les plus graves.

Invité sur France Inter ce mercredi 28 octobre, le président de la fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux, estime que la deuxième vague "sera pour le système hospitalier bien plus dévastatrice". "On rentre dans l’hiver, le combat va être long, la sollicitation des hôpitaux va être marquée, il y a d’autres épidémies… Nous ne pourrons pas déprogrammer comme nous l’avons fait au printemps", a-t-il ajouté. Pourtant, le combat semble loin d’être terminé. Si l’Europe n’en est qu’à la deuxième vague du Covid-19, les Etats-Unis luttent déjà contre la troisième vague, avec un nombre record de contaminations samedi 24 octobre. Le même scénario est hautement probable en France dans les prochains mois.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.