En mai dernier, se clôturait la saison 1 de HPI sur TF1. Attirant jusqu'à 10,5 millions de fidèles, la fiction portée par Audrey Fleurot est déjà renouvelée pour une deuxième saison. Planet fait le point sur les premières indiscrétions à savoir.
HPI : découvrez les premières indiscrétions à savoir sur la saison 2©MANUELLE TOUSSAINT / SEPTEMBRE PRODUCTION / ITINERAIRE PRODUCTIONS / TF1
Sommaire

Un final en apothéose. Le 20 mai dernier était diffusé le final de la saison 1 de HPI sur TF1. Portée par l’excellente Audrey Fleurot, la fiction policière a encore une fois été plébiscitée par le public, permettant à la chaîne d’arriver leader des audiences avec 9,79 millions de fidèles en moyenne, selon Mediametrie.

En détails, l’avant-dernier épisode de HPI a attiré 10,5 millions de curieux alors que la dernière enquête de Morgane Alvaro et du commandant Karadec (Mehdi Nebbou) a été suivie par 9,1 millions de fans, selon les chiffres dévoilés dans un communiqué de TF1. Des scores incroyablement hauts et de bon augure pour une deuxième saison déjà signée. En attendant de retrouver l’équipe de la DIPJ de Lille dans de nouvelles enquêtes, voici déjà les premières indiscrétions à savoir sur le prochain volet.

Les intrigues potentielles à venir en saison 2

Comme l’ont révélé nos confrères de La Voix du Nord, la deuxième saison de la comédie policière est "en cours d’écriture", selon le producteur exécutif Patrice Onfray, avant de préciser. "Difficile de garder le secret puisqu’on a commencé à prévenir les techniciens !". Et pour cause, les équipes devraient s’affairer au repérage des lieux en août prochain, avant de démarrer le tournage de la mi-octobre jusqu'à la mi-février 2022, entrecoupé de plusieurs interruptions de tournage.

Interrogée par Première, sa créatrice Alice Chegaray-Breugnot a livré d’autres confidences sur la suite des aventures insolites de Morgane Alvaro. "On veut rester dans la comédie, évidemment", a-t-elle confié en ajoutant toutefois. "La seule limite, c'est de trouver des enquêtes où l'humour peut exister. Il ne faut pas quelque chose de trop violent ou de trop dark. On ne veut pas perdre ce qui fait l'âme de HPI". De quoi envisager de nouvelles enquêtes qui pourraient s’articuler "dans des genres différents", et pourquoi pas décliner "un concept par épisode", indique-t-elle à nos confrères.

HPI inspirée par un membre de la famille de la créatrice

Autant vous dire que la scénariste Alice Chegaray-Breugnot est très attachée à sa fiction, très inspirée de la vie de son père Denis Chegaray, décédé en 2004, également doté d’un QI exceptionnel comme l’héroïne de sa série. Auprès de Gala, sa mère Pascale Breugnot s'est confiée. "Denis et moi étions connus dans l'univers du documentaire. Il réalisait, je produisais, d'abord sur France 2 puis sur TF1 où il m'a suivie. Il était brillantissime, sans jamais se prendre au sérieux", confiait la productrice.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.