Entre les différents territoires français, le reste à charge à la sortie des hôpitaux publics et des cliniques privées peut être énorme ! Une étude de la Mutualité française pointe du doigt ces disparités.

Un écart plus que conséquent. Le prix du reste à charge à la sortie des hôpitaux public et des cliniques privées peut varier de 115 à 428 euros selon les départements. Tel est le résultat de la dernière étude menée par la Mutualité française, et reprise par Le Parisien.

En effet, si en moyenne, après prise en charge par l’assurance maladie obligatoire, la fréquentation des hôpitaux et cliniques laisse un reste à charge de 235 euros par an et par patient (avant remboursement des complémentaires santé), les disparités entre les territoires sont grandes.

D’ailleurs, pour les personnes âgées, fréquentant davantage les établissements de soins, la note peut être bien plus élevée, note le quotidien. Quant aux 5% des Français n’ayant pas de complémentaire santé (souvent trop lourde pour leur budget), ils devront, eux, régler entièrement les 235 euros.

Tarifs hospitaliers : les prix s’envolent dans l’Orne et les Vosges

Vous habitez l’Orne ou les Vosges ? Fréquenter un hôpital public ou privé vous coûtera presque deux fois plus cher que la moyenne nationale. D’après les calculs de la Mutualité française, le reste à charge des patients s’élève respectivement à 428 euros (Orne) et 426 euros (Vosges) par an et par personne. C’est d’ailleurs le taux le plus élevé de France. Un phénomène d’autant plus inquiétant dans l’Orne, puisque ce département fait partie des territoires où la désertification médicale est la plus grande : 98 médecins libéraux pour 100 000 habitants contre 268 à Paris.

Quels sont alors les lieux où les frais sont les moins élevés ?

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.