Durcissement des mesures, réouverture des commerces, couvre-feu... Faut-il attendre de nouvelles règles dès cette semaine ? Planet fait le point.
Reconfinement et annonces du gouvernement : les rumeurs autour du jeudi 5 novembreIllustrationAFP

Bientôt une semaine sous cloche. Le second confinement est entré en vigueur le vendredi 30 octobre dans l’ensemble de l’Hexagone, pour une durée de quatre semaines. A partir du 1er décembre, les Français pourront peut-être retrouver une vie un petit peu plus normale, où les déplacements ne seront plus limités et où voir ses proches sera de nouveau possible.

Confinement : les Français respectent les règles

Selon Olivier Véran, la mesure fonctionne, puisque "les premiers chiffres attestent d’un respect du confinement". Invité sur RTL ce mardi 3 novembre, le ministre de la Santé a expliqué que "les chiffres de la RATP montraient [lundi] qu’on était à moins de 50% de voyageurs dans les rames du métro parisiennes le matin, on est même tombé à certains moments à 20 ou 25% du nombre normal de clients prenant les transports en commun". Olivier Véran a tenu à rappeler que la priorité du gouvernement était de "protéger les Français face à ce virus […] avec rigueur et constance", concluant : "Nous sommes armés pour combattre ce virus, nous l’avons battu une première fois et nous avons aussi l’expérience internationale : on sait ce qui ne marche pas dans certains pays".

Si ce confinement est mieux accepté et respecté, c’est peut-être parce qu’il est plus souple que le précédent. Si les grandes lignes ne changent pas, les écoles restent cette fois-ci ouvertes et les déplacements sur le lieu de travail sont autorisés. Après cette première semaine de confinement, le gouvernement va-t-il changer les règles ? Va-t-il resserrer la vis une nouvelle fois ? Planet fait le point sur les rumeurs qui circulent.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.