TEMOIGNAGE. Prise d'otage, bagage piégé… Un suspect se présentant comme un terroriste a semé la frayeur ce jeudi 13 août après-midi, à bord d'un train Bordeaux-Marseille, arrêté à Montpellier (Hérault). La gare Saint Roch a dû être évacuée rapidement. Une passagère, encore bouleversée par l'évènement, relate les faits.
 Panique en gare de Montpellier après une alerte à a bombe : une voyageuse raconteIllustrationAFP

"J’ai eu très peur, je ne comprenais pas ce qu’il se passait". Encore bouleversée par son trajet, Marie-José, jeune retraitée à bord du train "piégé", nous dévoile ses premières impressions.

Alors qu’elle se rendait à Marseille le jeudi 13 août après-midi pour passer quelques jours en famille, cette habitante de l’agglomération de Carcassonne ne se doutait absolument pas de l’inquiétante tournure qu’allait prendre son trajet.

A mi-chemin, le chef de train annonce aux voyageurs que le véhicule va devoir rester en gare de Saint-Roch à Montpellier, pour une durée indéterminée. "Au départ, nous n’avons pas eu plus d’indications. Nous pensions qu’il s’agissait simplement d’un problème technique", nous confie-t-elle.

Alerte à la bombe : mouvement de panique

"On nous a ensuite demandé si nous avions vu quelqu’un avec un comportement suspect à bord du train et si nous avions des informations à transmettre", ajoute la soixantenaire originaire des Bouches-du-Rhône.

Sur les réseaux sociaux, une alerte à la bombe et une prise d'otages circulent. Un mouvement de panique se crée alors. Vers 17h, la gare Saint-Roch est inaccessible et interdite au public par les forces de l'ordre. Des trains sont également immobilisés sur les voies ou dans la gare, rapporte France 3 régions.

Les démineurs et le RAID sont dépêchés sur place et la police nationale demande d'éviter le secteur et de ne pas gêner l’intervention.

"Les policiers sont ensuite montés à bord de mon train et nous ont ordonné de récupérer rapidement nos bagages et d’évacuer les lieux. Ils avaient l’air de prendre l’affaire très au sérieux et une vague de panique s’est installée. J’étais un peu déboussolée. Heureusement, des voyageurs m’ont aidé à descendre mes bagages et je suis restée près d’eux en attendant d’en savoir plus", détaille-t-elle.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : SNCF : comment avoir un remboursement par virement à la place d'un bon d'achat ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.