"Mort pour une histoire de merde", voici comment les enfants d'un retraité de 61 ans résument avec tristesse sur ce qui est arrivé à leur père.
Mort pour une crotte de chien : la triste histoire d’un retraité du Val-de-MarneIstock

Vendredi dernier, Michel Rouablé, 61 ans, est décédé à l’hôpital. Ce retraité de 61 ans y avait été admis deux jours plus tôt après une chute sur la tête, rapporte Le Parisien. Le retraité qui habitait Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) n’est pas tombé tout seul, écrit le journal : "Devant la maison familiale où il a passé toute sa vie, le retraité s'est effondré après avoir reçu un ou deux coups de poing. Sa tête a heurté le bitume, provoquant très vraisemblablement des dégâts irréversibles".

La placette du quartier : "un sujet de crispation dans le voisinage"

L’auteur présumé des coups ? Son voisin. Agé de 38 ans, celui-ci a été interpellé juste après les faits et placé en garde à vue, poursuit le quotidien qui précise qu’il était jusqu’alors inconnu des services de police. Il "a avoué sans problème. Mis en examen pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner, il a été placé sous contrôle judiciaire", peut-on encore lire.

Comment les deux hommes en sont-ils arrivés là ? Notre père est "mort pour une histoire de merde", résument Sandra et Elodie, les filles de la victime. En effet, le soir de sa chute, Michel Rouable discutait avec ses voisins devant sa maison. A côté d’eux, "une placette", "un petit espace vert" situé au milieu des maison et devenu l’endroit où de nombreux maîtres laissent leur chien faire leurs besoins. "Un sujet de crispation dans le voisinage", indique Le Parisien qui précise que Michel Rouablé et d’autres riverains avaient profité du confinement pour tout nettoyé et même placarder des affichettes pour sensibiliser les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas leurs déjections. Justement, le soir du drame, le retraité aurait surpris une femme qui avait "oublié" de ramasser la crotte de son chien.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.