Alors que Bernard Tapie se bat depuis deux ans contre la maladie, sa nécrologie a récemment été publiée par erreur par Le Monde. Ce que l'homme d'affaires n'a pas manqué de commenter avec plus ou moins d'humour… Découvrez ce qu'il a dit.
Malade, Bernard Tapie ironise au sujet de sa propre mortAFP

Bernard Tapie était dimanche soir l’invité de l’émission "Sept à Huit" sur TF1. Alors qu’il souffre d’un cancer depuis deux ans, l’homme d’affaires a longtemps évoqué son combat contre la maladie. Mais pas seulement. Il en a également profité pour revenir sur un récent épisode qui l’a marqué : la publication par erreur de sa nécrologie par Le Monde. Face à la journaliste Stéphanie Davoigneau, Bernard Tapie a ainsi confié comment il avait réagi en apprenant cette bourde.

Bernard Tapie ironie au sujet de sa nécrologie publiée par erreur

"Il y a un moment où ça dépasse tellement les bornes que j’ai réagi en disant : ‘Je trouve ça un peu exagéré’. J’aurais réagi s’ils étaient à côté de moi et ils n’auraient pas pesé lourd". Touché par cet épisode et affaibli par la maladie, il n’en a pas pour autant perdu sa verve : "C’est dommage d’avoir confié ma nécrologie aux deux seuls journalistes du Monde (Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ndlr) qui m’ont chié sur la gueule depuis 15 ans, a-t-il lâché avec ironie. Ils auraient pu en prendre des plus neutres". Et Bernard Tapie d’ajouter à propos du titre de sa nécrologie, "L’homme aux mille vies" : "Ce qui se dira de moi, ce ne sera pas ce que les journalistes diront qui comptera".

Le secret de Bernard Tapie, un "phœnix qui se nourrit de l’adversité"Le secret de Bernard Tapie, un "phœnix qui se nourrit de l’adversité"Le secret de Bernard Tapie, un "phœnix qui se nourrit de l'adversité"

A 72 ans, Bernard Tapie peut se vanter d'avoir porté plusieurs casquettes, parfois à l'opposé les unes des autres. Un parcours hors du commun qui contribue à faire de lui ce que certains appellent...

Un peu plus loin dans l’émission, l’ancien propriétaire de l’Olympique de Marseille a expliqué de quelle manière il appréhendait la mort. "Elle ne fait pas peur…, a-t-il assuré. C’est formidable car on a déjà la chance d’avoir existé… (…) La maladie fait beaucoup relativiser même si c’est la pire chose qu’on peut vous annoncer, une maladie".

Bernard Tapie a d’ailleurs profité de son passage à la télévision pour faire une annonce concernant son cancer.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.