« #Iwas » : des femmes racontent l’âge auquel elles ont subi des abus sexuels

Le hashtag #Iwas (littéralement « J’avais », que les victimes font suivre de leur âge au moment des faits) défile sur le réseau social Twitter, depuis le 3 juin dernier. Le hashtag, qui a vu le jour aux États-Unis le 1er juin, rapporte le « Huffington Post », a recueilli le témoignage de milliers de jeunes femmes victimes d’abus sexuels (attouchements, viols), la plupart subis alors qu’elles étaient mineures. « #Iwas 12. Ils étaient 4, tous des camarades. J’ai demandé de l’aide mais personne n’est venu », raconte une jeune femme dans un tweet publié ce vendredi. « #Iwas 4, voire moins, quand ça a commencé. 14 quand ça s’est arrêté, à son décès. Nous ne sommes pas le problème », écrit une autre jeune femme, le 4 juin sur Twitter. « #Iwas 4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,14. La première fois que je l’ai dit, à 8 ans, on ne m’a pas crue ». Le hashtag, utilisé plus de 45 000 fois, met en lumière la pédocriminalité. En effet, la plupart des victimes qui témoignent sous le...Lire la suite sur ELLE.fr

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !