Ecouter l'article :

Alors que les vacances de printemps de la zone C débutent ce vendredi 4 avril, le préfet de police de Paris a mis en garde les Franciliens qui tenteront de passer outre les interdictions de déplacement en France. 8277 fonctionnaires et militaires seront mobilisés en Ile-de-France et 160 000 policiers et gendarmes seront mobilisés tout le week-end dans les régions où les vacances de Pâques débutent.
Départ en vacances et confinement : ce que vous risquezIstock

Les départs en vacances ou en week-end ne font pas partie des déplacements dérogatoires prévus par le gouvernement. Mais alors que les vacances de printemps de la zone C (académies de Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles) débutent ce vendredi, dès ce soir et jusqu’à dimanche soir, un important dispositif est mis en place par la préfécture de police de Paris dans les gares et les principaux axes routiers de l’agglomération parisienne pour assurer une vague importante de contrôles.

L’objectif est d’empêcher les Franciliens de rejoindre la province malgré les règles strictes mises à jour par le 27 mars 2020 par le Premier ministre Édouard Philippe dans le cadre de la prolongation des mesures de confinement jusqu'au 15 avril 2020.

"Il ne doit pas y avoir de départs en vacances, a prévenu Didier Lallement, le préfet de police de Paris. Il y aura tout au long du week-end, sur chacun des péages, le même type de dispositif mais également sur plusieurs portes de Paris, de manière a faire ces filtrages. Il y aura non seulement les verbalisations mais une impossibilité de monter dans les trains ou de continuer son trajet en voiture". 

  

Ce que vous risquez si vous partez en vacances ce week-end

Le préfet de police de Paris prévoit une augmentation du prix de l’amende si vous vous faites contrôler sans dérogation en tentant de partir en vacances. Il se réserve également la possibilité de prévoir une garde à vue. Pour rappel, un déplacement non justifié vous coûtera désormais 135 euros. L’amende étant passée le mercredi 18 mars en catégorie 4, selon un décret publié au journal officiel. 

"On va vous inviter à retourner à votre domicile et vous risquez de tomber sur un contrôle sur le chemin du retour. Les personnes expliqueront leur cas mais cela n’empêchera pas forcément l’amende", prévient Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie.

 

Quels sont les motifs valables pour un déplacement de Paris en province ?

  • S’il s’agit d’un déplacement entre votre domicile et votre lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’il est indispensable à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • S’il s’agit d’un déplacement pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Si vous êtes avez une Convocation judiciaire ou administrative hors de votre département
  • Si vous devez participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.