Ecouter l'article :

À l'approche des fêtes de fin d'année, le confinement et la pandémie de coronavirus mettent en péril Noël et ses festivités. Pacôme Rupin, député LREM de Paris, évoque une réunion "en cercle familial restreint".
Covid-19 : vers un Noël en "cercle familial restreint" ?IllustrationIstock

Lors de son allocution télévisée du mardi 24 novembre 2020, Emmanuel Macron devrait, entre autres, aborder le sort des fêtes de fin d'année. Les Français devront-ils fêter Noël confinés ? Sous couvre-feu ? Ou les festivités seront-elles tout simplement reportées à l'été 2021 comme le suggérait Karine Lacombe, infectiologue ? C'est une question épineuse pour le gouvernement. Faut-il autoriser les familles à se réunir au risque de déclencher une troisième vague de l'épidémie de Covid-19 ? 

D'après 20 minutes, Anne Genetet, porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée, insiste sur la nécessité de maintenir Noël, tout en faisant appel à la responsabilité collective. "Noël ne se fera pas en visioconférence, mais il ne sera pas comme d'habitude", déclare-t-elle. "Il y aura probablement des recommandations pour limiter le nombre de personnes", poursuit la députée. "Les gens ont bien compris que ça ne serait pas les grandes cousinades, mais un Noël dans le cercle familial restreint" estime Pacôme Rupin, député LREM à Paris.

Un allègement du confinement en trois étapes

Dimanche 22 novembre 2020, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé que des assouplissements du confinement devraient intervenir "en trois étapes". Celles-ci seront déterminées selon l'évolution de la situation sanitaire et devraient intervenir "d'abord autour du 1er décembre, puis avant les congés de fin d'année, puis à partir de janvier 2021". Toutefois, le gouvernement est formel : l'attestation de sortie restera obligatoire après le 1er décembre, ce qui implique que les déplacements seront toujours limités. 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.