Bientôt une seconde vague du coronavirus ? Alors que les chiffres sur l'épidémie ne sont pas bons depuis plusieurs semaines, le gouvernement montre des signes d'inquiétude... Explications.
Covid-19 : les signes que le gouvernement s’inquièteAFP

Sommes-nous au pied de la seconde vague du coronavirus ? Après plusieurs mois de bonnes nouvelles et des courbes qui ne faisaient que baisser, le mois de juillet a inversé la tendance. Désormais, la situation se dégrade dans le pays et le Covid-19 gagne de nouveau du terrain dans l’Hexagone. Dès le début du déconfinement en mai dernier, Emmanuel Macron prévenait que la bataille contre le virus n’était pas encore gagnée et qu’elle serait longue.  Serait-ce déjà le moment de reprendre les armes ? Dans son dernier bilan, la Direction générale de la santé évoque une reprise de la pandémie : "Les indicateurs se dégradent, confirmant une circulation plus active du virus sur l’ensemble du territoire, en particulier chez les jeunes adultes".

Coronavirus : les chiffres ne sont pas bons

Le nombre de cas quotidiens est en hausse pour la quatrième semaine consécutive et 15 départements sont désormais classés en situation de vulnérabilité. Désormais, le virus est particulièrement actif dans 21 départements de l’Hexagone, dont voici la liste.

  • La Mayenne
  • Paris
  • La Seine-Saint-Denis
  • Le Val-de-Marne
  • La Haute-Savoie
  • Les Bouches-du-Rhône
  • Le Nord
  • Les Hauts-de-Seine
  • L’Essonne
  • Le Val-d’Oise
  • La Sarthe
  • La Seine-et-Marne
  • L’Ille-et-Vilaine
  • Les Yvelines
  • Les Alpes-Maritimes
  • La Meurthe-et-Moselle
  • La Haute-Garonne
  • La Loire
  • Le Loiret
  • Le Gard
  • L’Ain

Alors que les vacances d’été ne sont pas terminées et que la rentrée scolaire arrive à grands pas, à quoi faut-il s’attendre pour cet automne ? Les scientifiques n’ont pas encore la réponse, mais le gouvernement hausse déjà le ton, signe de son inquiétude.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.