Olivier Véran a été on ne peut plus clair : selon lui, la quatorzaine d'isolement qui vise à éviter la propagation de l'épidémie est peut-être trop drastique. Le gouvernement prévoit donc d'en modifier la durée.
Coronavirus : cette volonté du gouvernement qui interpelleAFP

Informations contradictoires. "Le laboratoire disait qu'il fallait, à compter du test, rester 8 jours en quarantaine alors que d'autres services comme l'ARS disaient qu'il fallait rester 14 jours", explique Clovis Olagne, un Lillois qui présente plusieurs des symptômes du coronavirus Covid-19, dans les colonnes de France Info. Il y explique s'être placé en quatorzaine préventivement, de crainte de contaminer d'autres personnes : avec quelques amis, ils se sont réunis pour une fête et plusieurs des invités sont aujourd'hui victimes de la pathologie. "On est confinés à trois positifs et on va peut-être proposer à d'autres amis positifs de se confiner avec nous, pour embêter personne", indique-t-il. 

Le tout, sans savoir combien de temps il faudra rester à l'isolement.

Car c'est bien là le fond du problème, pour Clovis Olagne : il ne sait pas à quelle source se fier. Ce qui n'a rien d'étonnant quand le gouvernement lui-même semble hésitant à ce sujet. Olivier Véran, ministre de la Santé et des solidarités, interrogé par BFMTV, a déclaré que le délai recommandé par l'Agence régionale de santé (ARS) - 14 jours minimum, donc - était "sans doute trop long". 

Quatorzaine : que compte faire le gouvernement ?

Parce que la question se pose, estime le ministre, il a fait savoir qu'il avait contacté les "autorités scientifiques" afin qu'elles rendent "un avis pour savoir si on ne peut pas réduire" le délais initialement recommandé.

D'après les informations du Parisien, le Conseil scientifique aurait déjà fait part de ses préconisations au gouvernement. Cependant, ces dernières n'ont pas été rendues publiques dans l'immédiat, comme de coutume.

Reste à savoir combien de temps les Françaises et les Français concernés pourraient être incités à rester chez eux, dans les semaines à venir…

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.