Puisqu'on peut faire du sport et se promener sur la plage, peut-on toujours naviguer durant le confinement ? Planet fait le point.
Confinement : peut-on toujours faire du bateau ?©Pixabay

Naviguer pour s’aérer l’esprit ou comme pratique sportive. De nombreux Français qui vivent sur le littoral aimeraient profiter de ce second confinement pour faire quelques sorties en mer, mais est-ce encore possible ? Les déplacements sont strictement limités depuis le vendredi 30 octobre, même si les sorties pour effectuer une activité physique sont toujours autorisées. Attention, cette dernière doit se faire à moins d’un kilomètre de chez vous et dans la limite d’une heure par jour. Alors que les plages de l’Hexagone sont accessibles, contrairement au printemps dernier, peut-on profiter d’une promenade pour aller faire une sortie en mer ?

Sorties en mer : quelles sont celles autorisées ?

Il va falloir y renoncer. L’article 46 du décret du 29 octobre est très clair à ce sujet, affirmant que "les activités nautiques et de plaisance sont interdites". Comme l’explique France 3, la préfecture maritime de l’Atlantique a apporté des précisions lundi 2 novembre, indiquant dans un communiqué que "la pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée" était interdite.

Certaines sont autorisées si elles sont pratiquées "par des sportifs professionnels et de haut niveau" ou "dans un cadre scolaire et périscolaire" ou par "des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu".

Si la navigation de plaisance est interdite jusqu’au 1er décembre, les activités professionnelles en mer continuent d’être assurées, comme le sauvetage bien sûr ou le transport de passagers. Dans son communiqué, cité par France 3, la préfecture maritime rappelle que les secours et le personnel de santé sont "déjà très sollicités et dans des conditions bien souvent difficiles".

"Chaque opération de secours en mer peut représenter une victime en plus à prendre en charge par des services hospitaliers actuellement en première ligne pour combattre l’épidémie", conclut la préfecture maritime, appelant donc à la prudence et au respect des règles.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.