Vendredi 16 octobre 2020, Samuel Paty a été victime d'une nouvelle attaque terroriste, trois semaines jour pour jour après l'assaut sur les anciens locaux de Charlie Hebdo. Dans ce genre de situations certains réflexes s'avèrent indispensable pour survivre. Récapitulatif.

Samuel Paty, sauvagement assassiné le vendredi 16 octobre 2020, avait 47 ans. Ce professeur d'histoire-géographie enseignait au collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), quand il a été tué par Abdoulakh Anzorov - un ressortissant Russe tchétchène de 18 ans, ainsi que l'a déjà expliqué Planet. Le jeune homme, tout juste majeur, a d'abord égorgé l'enseignant avant de le décapiter et de partager la photo de sa tête sur les réseaux sociaux. S'il l'a pris pour cible, c'est parce qu'il avait eu le malheur de montrer des caricatures de Mahomet, initialement publiées dans les colonnes de Charlie Hebdo, lors d'un cours d'enseignement moral et civique. Le père d'une élève - d'ailleurs absente lors du cours - s'en était plaint sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo, il avait insulté Samuel Paty de "voyou". Le ministère de l'intérieur soupçonne d'ailleurs qu'une fatwa ait été lancée à son encontre.

Que faut-il faire en cas d'attentat ?

Cette attaque terroriste sur le sol français n'est pas la première. Depuis des années déjà, l'Hexagone fait face à bien des assauts. Pour sauver autant de vie que faire se peut, puisqu'il n'est pas possible d'éviter chaque attentat et que le risque 0 n'existe pas, le gouvernement a identifié une série de réflexes à avoir en cas de danger terroriste immédiat. Récapitulatif.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.