Vous ne couperez pas au retour de l'inflation, en 2022. Cette dernière risque, en effet, de considérablement bouleverser votre portefeuille. Ce qu'il faut savoir.
Inflation : tout ce qui change pour votre budget en 2022

L’inflation semble s’être installée de façon pérenne en France. L’Insee, rappelle le site officiel de l’administration française Vie Publique, définit ce phénomène comme étant “la perte de pouvoir d’achat de la monnaie”. Très concrètement, elle implique “une augmentation générale et durable des prix”. Elle résulte la plupart du temps de trois causes potentielles, que voici :

  • L’inflation par la demande, qui est caractérisée par une demande progressant plus vite que l’offre et engendrant de facto une rareté des produits recherchés.
  • L’inflation par les coûts, qui est caractérisée par la progression des frais auxquels font face les entreprises et qui se répercute ensuite sur le prix des prestations et des biens mis en vente.
  • La propension de la masse monétaire dans la société : plus l’argent est facile d’accès, plus il perd de la valeur… et moins il permet d’acheter aisément les produits et les services, engendrant donc des hausses de tarifs.

Quels seront les impacts de l’inflation sur votre portefeuille en 2022 ?

L’inflation, résume Capital, c’est donc la hausse des prix en supermarchés, celui de la baguette de pain que l’on achète chez le boulanger. Bien souvent, elle vient également ronger les bas de laine des épargnants, qui la craignent comme la peste. Pour autant, il importe aussi de ne pas perdre de vue qu’il s’agit avant toute chose d’un outil économique. Elle n’est donc pas par essence néfaste ou positive… Preuve en est, elle sert de base de calcul à la revalorisation d’un certain nombre de prestations sociales, parmi lesquelles les pensions de retraite.

Que changera-t-elle donc à votre budget en 2022 ? Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama, en conclusion de cet article.

1 - Du changement côté Smic

1/6
1 - Du changement côté Smic

En 2022, le Smic sera revalorisé. C’est une réalité tous les ans, mais d’aucuns pourraient également attendre un coup de pouce supplémentaire pour aider les travailleurs les plus précaires à faire face à l’inflation qui frappe l’ensemble du territoire. Ce n’est pourtant pas ce qu’a prévu l’exécutif… de crainte de voir le coût du travail augmenter et les entreprises cesser d’embaucher les actifs les moins qualifiés.

2 - Faut-il prévoir des hausses de salaire ?

2/6
2 - Faut-il prévoir des hausses de salaire ?

L’inflation devrait également avoir des conséquences sur les salaires des travailleuses et des travailleurs. Et pour cause ! Toute hausse des prix à la consommation - laquelle s’avère constitutive de l’inflation, rappelons-le - fournit des armes aux organisations syndicales et aux salariés pour négocier. Des hausses de salaires générales et individuelles sont donc à prévoir pour 2022.

3 - Du neuf côté loyers

3/6
3 - Du neuf côté loyers

Les propriétaires français ont-ils de quoi se frotter les mains ? L’inflation risque en tout cas d’engendrer d’importantes hausses des loyers, l'indice de référence de ce dernier étant en effet calculé sur la base de l’évolution des prix à la consommation des 12 derniers mois. Une réévaluation à la hausse des baux de location devrait donc s’avérer possible.

4 - Comment ça se passe côté taxe foncière et impôts locaux ?

4/6
4 - Comment ça se passe côté taxe foncière et impôts locaux ?

Ceci étant dit, les propriétaires devront tout de même faire face à une hausse de certains impôts locaux… Parmi lesquels la fameuse taxe foncière. Le taux de cette dernière devrait en effet grimper de 3,4% en un an, en moyenne… Ce qui constitue sa plus forte augmentation depuis le début des années 2000.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.