Trois ans après la mort de l'enfant, sa mère vient de poster un message poignant sur les réseaux sociaux. Elle attend désormais que justice soit faite.
Affaire Maëlys : trois ans après, où en est-on ?AFP

Une douleur qui ne s’apaisera jamais. Trois ans après la disparition de sa fille, la mère de Maëlys de Araujo a pris la parole sur Facebook pour rendre homme à son enfant, dans un message poignant. La fillette de huit ans a été enlevée puis tuée le 27 août 2017 alors qu’elle assistait à un mariage dans la commune de Pont-de-Beauvoisin (Isère). S’adressant directement à Maëlys, sa mère Jennifer rappelle que son absence est "insupportable" depuis maintenant trois ans et qu’elle vit "une souffrance sans fin qui durera toute [sa] vie".

Affaire Maëlys : Nordalh Lelandais sera jugé prochainement

"Ma vie est brisée, notre famille est brisée, ce vide que tu laisses en nous est immense, indéfinissable", écrit-elle sur Facebook. "Mon cœur de maman saignera toujours, ton rire, ta voix, ton humour me manquent, tout de toi me manque. Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai de tout mon cœur", conclut-elle dans son message qui accompagne une vidéo montrant plusieurs photos de la petite fille. Elle demande désormais "que la Justice fasse son travail et le laisse pourrir et souffrir dans sa prison à perpétuité ce monstre sans âme".

Sans écrire son nom, la mère de Maëlys évoque bien sûr Nordahl Lelandais, qui a avoué le meurtre de la petite fille en février 2018. Au cours d’une reconstitution six mois plus tard, il a confirmé avoir porté "plusieurs coups très violents" à Maëlys. Désormais, le principal suspect attend d’être jugé et est incarcéré depuis 2017. Il pourrait aussi être poursuivi pour viol après la décision de la Cour de cassation, qui a cassé la décision de la chambre d’instruction de Grenoble. Cette dernière avait annulé la mise en examen du trentenaire pour le viol de l’enfant.

La date de son procès n’a pas encore été fixée. Pour rappel, Nordahl Lelandais est aussi mis en examen pour le meurtre du caporal Arthur Noyer et pour agressions sexuelles sur deux de ses petites cousines.

Vidéo : Affaire Maëlys : ce que Nordhal Lelandais a avoué

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.