Le père de la petite fille de quatre mois kidnappé pendant quelques heures s’est rendu à la police avec la petite Djenah, mercredi à Grenoble. 

Enlevée par son père mardi matin, alors qu’elle était avec sa mère dans un foyer accueillant des femmes battues à Grenoble, la petite Djenah a été retrouvée en bonne santé mercredi. C’est finalement Steeve Beni Y Saad, lui-même, qui s’est rendu à la police avec sa fille.

A lire aussi - Alerte enlèvement : une polémique éclate à cause du texte

"Tu as vu ce que tu as fait ? Maintenant je vais me rendre"

"Le père s’est rendu. Il a appelé la police d’une cabine téléphonique à Échirolles (banlieue de Grenoble, ndlr). La BAC est intervenue. Il a été récupéré à 11 h 30 avec l’enfant en bonne santé", a indiqué le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, cité par Le Figaro.

Sa mère, elle, a témoigné sur BFMTV. Elle explique que Steeve Beni Y Saad l’a appelée mercredi sur un numéro privé en lâchant : "Tu as vu ce que tu as fait ? Maintenant je vais me rendre, c’est bon. Je vais appeler les services de police…"

Le père, toxicomane, est connu des services de police

Djenah, âgée de 4 mois, a été retrouvée vêtue d’un "pyjama rose bonbon". Son père, âgé de 28 ans, est sans domicile fixe. En escaladant un balcon entre 10h50 et 11h30 mardi matin, il était parvenu à entrer dans le foyer où logent la mère et l’enfant. Comme l’explique BFMTV,  la femme, paniquée, est allée se cacher dans un appartement voisin. L’homme a alors cassé la porte d’un coup de pied avant de la frapper à plusieurs reprises. Steeve Beni Y Saad s’est ensuite enfuit avec l’enfant.

Publicité
L’alerte enlèvement a été déclenchée vers 22 heures mardi soir. Le lendemain, peu avant midi, le père a appelé les forces de l’ordre. Steeve Beni Y Saad, toxicomane et connu des services de police pour violences conjugales, risque un an de prison et 15 000 euros d’amende.
Publicité