Société
L'enlèvement de la petite Djenah, 4 mois, avait donné lieu à une alerte enlèvement polémique qui évoquait "un individu de race noire". On en sait désormais plus sur qui, au sein du ministère de la Justice, est à l'origine de ce texte.
Société
Le père de la petite fille de quatre mois kidnappé pendant quelques heures s’est rendu à la police avec la petite Djenah, mercredi à Grenoble. 
Société
L’alerte enlèvement diffusée mardi pour tenter de retrouver le bébé enlevé à Grenoble vire à la polémique. En cause : une expression employée par le ministère de la Justice pour décrire le père. 
Société
L'alerte enlèvement a été enclenchée mardi soir pour un nourrisson de quatre mois enlevé quelques heures plus tôt par son père, à Grenoble. Plus de détails sur ce vaste appel à témoins. 
Société
Le garçon de 9 ans a été enlevé dans la nuit de jeudi à vendredi par son père. L'homme souffrirait de troubles psychologiques.
Société
Un bébé de sept mois a été enlevé lundi à l'hôpital de Mercy à Metz (Moselle). Un homme de 30 ans est activement recherché.
Société
Le dispositif "Alerte enlèvement" s'est déclenché mercredi, en milieu de matinée, pour retrouver la fillette de 4 ans. Quelques heures après, Louane a été retrouvée saine et sauve.
Société
Une alerte enlèvement a été lancée par le ministère de la Justice pour retrouver Louane, une fillette de quatre ans qui a disparu ce matin en Isère. 
Société
Le père des trois enfants, retrouvés dimanche après le déclenchement d'une alerte enlèvement, a reconnu avoir mortellement frappé son ex-femme. 
Vidéos A la une
Le père de famille qui avait enlevé ses trois enfants a été placé en garde à vue. Selon Grégoire Dulin, procureur de la République de Villefranche-sur-Saône, "le mis en cause a reconnu avoir porté des coups à son épouse le 29 mai dans la matinée avec un objet contondant". "Une autopsie a eu lieu et confirme que la victime est décédée à la suite des cours portés", a-t-il ajouté. L'homme de 45 ans n'est pas connu des services de police et son casier judiciaire est vierge.
Société
Moins de deux heures après le lancement de l’alerte enlèvement, la gendarmerie a annoncé que les trois enfants avaient été retrouvés, ainsi que leur père. Malheureusement, leur mère a été retrouvée morte.
Vidéos A la une
Les trois enfants portés disparu dimanche soir dans le Rhône ont été retrouvés sains et saufs quelques heures après la diffusion de l'alerte enlèvement. Leur père s'est rendu de lui-même à la gendarmerie. Les enfants ont été retrouvés chez un proche. Le corps de leur mère avait été découvert plus tôt dans la journée.
Société
Une arnaque dont le but est de diffuser des messages publicitaires a récemment utilisé l'image de la petite Fiona, disparue en 2013 et dont le corps n'a jamais été retrouvé.
Société
Selon son père, la fillette est scolarisée. Elle voit également "un psychiatre avec sa famille de temps en temps".
Société
Le petit Rifki avait été enlevé par Ahmed, une connaissance de la famille. Le journal Ouest France a recueilli le témoignage de l’oncle de l’enfant.
Société
L’homme soupçonné d’avoir enlevé le garçon de 4 ans à Rennes a déjà été interpellé dans le passé pour des cas d’attouchements sur mineurs.
Société
Dimanche, l’arlerte enlèvement a été déclenchée pour le rapt du petit Rifki. L’enfant a été retrouvé grâce au dispositif qui a permis à une femme de reconnaître l’enfant dans un TGV.
Société
Le garçon âgé de 4 ans avait été enlevé à Rennes, samedi en début d’après-midi. Arrêté, son ravisseur présumé serait une connaissance de la famille.
Vidéos A la une
Le petit Rifki âgé de 4 ans, enlevé samedi dernier sur la place de la mairie à Rennes, a été retrouvé sain et sauf et est retourné chez lui dans la nuit de dimanche à lundi. Il a été repéré dimanche en début d'après-midi dans un TGV en gare de Libourne en Gironde et son ravisseur présumé interpellé. "L'enfant a été découvert à Libourne, il est en bonne santé apparente, il va être examiné par des médecins", a annoncé le procureur.
Vidéos Sciences
La fin de l'alerte enlèvement pour le petit Rifki, du cyanure sur le lieu des explosions en Chine, le verdict pour quatre Français dans l'affaire "Air Cocaïne", l'éruption d'un des volcans les plus dangereux du monde, ou la déception des supporters du XV de France après leur défaite contre l'Angleterre, vous n'avez pu suivre les informations ce week-end ? MYTF1News vous propose un récap' en deux minutes trente.
Vidéos A la une
" C'est une nouvelle démonstration de l'efficacité du dispositif Alerte Enlèvement grâce auquel ce kidnapping a connu une issue favorable ", a déclaré le procureur de la République de Rennes. Il a également précisé que la rapidité de diffusion des éléments d'informations sur l'ensemble du territoire a permis de retrouver l'enfant à une centaine de kilomètres du lieu d'enlèvement.
Vidéos A la une
Le jeune Rifki a été retrouvé en bonne santé à 14h30 en Gironde. Le procureur de la République de Rennes, Thierry Pocquet-du-Haut-Jussé, explique : " L'enfant se trouvait en compagnie du nommé Ahmed qui a été interpellé. Tous deux avaient pris le train ce matin et une dame assise en face d'eux les a reconnus et a pu donner l'alerte ". La gendarmerie a été alertée et a pris en charge l'enfant en gare de Libourne. Le suspect sera entendu dans la soirée.
Vidéos A la une
Le petit Rifki âgé de 4 ans enlevé samedi sur la place de la mairie à Rennes a été retrouvé "apparemment en bonne santé", a indiqué dimanche le procureur de la République de Rennes. Thierry Pocquet du Haut-Jussé a expliqué qu'une dame les avait reconnus dans le train et prévenu la police. Il a ajouté que le mis en cause avait été placé en garde à vue et s'est félicité de l'"efficacité" du dispositif alerte enlèvement.
Vidéos A la une
Il a été confondu par son ADN. Le ravisseur présumé de Bérényss a été interpellé ce mardi matin à son domicile en Lorraine. Il est soupçonné d'avoir enlevé la fillette le jeudi 23 avril avant de la relâcher quelques heures plus tard. Le kidnapping a eu lieu en Meurthe-et-Moselle. C'est "un grand soulagement d'avoir pu attraper la personne qui a pris notre fille", a livré la mère de Berenyss, qui a "imaginé le pire". Les larmes aux yeux, elle a eu une pensée pour les "aux autres familles qui n'ont pas cette chance de retrouver leur enfant".
Vidéos A la une
Berenyss avait disparu jeudi après-midi, alors qu'elle faisait du vélo non loin de ses parents. Le dispositif alerte enlèvement, déclenché dans la soirée, a sans doute permis le dénouement heureux de l'affaire.
Vidéos A la une
Berenyss a été retrouvée dans la nuit de jeudi à vendredi, huit après avoir été enlevée à sa mère. Son ravisseur, lui, est toujours recherché par les forces de l'ordre.
Vidéos A la une
Retrouvée huit heures après son enlèvement jeudi en Meurthe-et-Moselle, Bérényss, sept ans, a confié aux enquêteurs avoir "été attirée à l'intérieur du véhicule grâce à un paquet de friandises", a indiqué ce vendredi soir le procureur de la République à Briey, Yves Le Clair. "La petite-fille va très bien (...) l'examen médical (...) n'a révélé aucune violence", a poursuivi le procureur. Les autorités tentent d'établir un portrait-robot du ravisseur avec l'aide de la fillette. Elle ne connaissait pas son agresseur, toujours recherché par les autorités. Deux cents gendarmes sont mobilisés.
Société
Huit heures après avoir été enlevée en Meurthe-et-Moselle, la fillette a été "déposée" dans un village des Ardennes par son ravisseur. Saine et sauve, elle n’aurait subi aucune violence.
Vidéos A la une
Le plan Alerte enlèvement a été déclenché jeudi après la disparation d'une fillette de 7 ans, enlevée à Sancy en Meurthe-et-Moselle. Yves Le Clair, le procureur de la République de Briey, a donné des précisions sur l'affaire.
Vidéos A la une
Le plan Alerte enlèvement a été déclenché jeudi après la disparation d'une fillette de 7 ans, enlevée à Sancy en Meurthe-et-Moselle. Le grand-père de la petite fille a raconté le déroulé des événements. Sur place, la population est choquée.

Pages

Publicité