Un homme a été démembré et brûlé dans la nuit de vendredi à samedi dernier dans le Morbihan. Un couple, poursuivi par la justice, est soupçonné d'avoir découpé cet individu pour lui prendre sa carte bleue.

Alors que samedi, un homme a été découvert mort avec son corps démembré et calciné à Melrand, dans le Morbihan, un couple est poursuivi par la justice.

Comme l’indique Parisien, un homme de 36 ans et sa compagne de 35 ans devraient être présentés à un juge d’instruction, "qui sera saisi aux fins de mise en examen de faits qualifiés de meurtre précédé du crime d'extorsion, mais aussi de détention de produits stupéfiants", a indiqué la procureur de Lorient, Laureline Peyrefitte. Les deux accusés, en garde à vue mardi, s’accusent mutuellement du meurtre.

La victime sortait tout juste de prison

Un placement en détention provisoire a été requis pour le couple. Il est soupçonné d’avoir découpé, dans la nuit de vendredi à samedi, un homme qui sortait tout juste de prison. La victime semble être "un homme de 38 ans qui venait de purger une peine de 3 mois de prison pour des faits de refus d'obtempérer et de récidive de conduite sous l'empire d'un état alcoolique".

Le couple, connu des services de police pour divers délits, aurait "cherché à extorquer par la violence la carte bancaire et le code confidentiel de la victime", a précisé la procureur. Dimanche soir, les gendarmes de Pontivy ont été appelés par la femme de 35 ans, "manifestement en état de choc", dont les "déclarations confuses laissaient entendre qu'elle avait pu être victime de faits de violences voire d'agressions sexuelles de la part de son compagnon".

Le couple aurait consommé des produits stupéfiants avec la victime

Après s'être rendus à son domicile, les gendarmes ont interpellé son compagnon, qui leur a assuré "qu'un meurtre avait été commis par sa compagne et qu'il avait accepté de l'aider à faire disparaître le corps en le démembrant puis en le brûlant", explique Le ParisienQuelques heures plus tard, des ossements calcinés ont été retrouvés dans l'insert de la cheminée. Les enquêteurs ont aussi découvert le buste d'un homme découpé, caché dans un sac poubelle dans un hangar proche du domicile du couple.

Publicité
Les premiers éléments de l'enquête révèlent que le couple et leur victime se seraient retrouvés à Merland et auraient consommé des subtances illicites. L'autopsie pratiquée mardi a déterminé que la victime a été atteinte à dix reprises par des coups de couteau. Il a aussi subi des violences graves au niveau de la cage thoracique. 

Vidéo sur le même thème : Brésil : 60 morts dans une prison de Manaus après une mutinerie

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité