Actualités
Pour lutter contre les malveillances, les banques ont imaginé la carte bleue du futur, protégée notamment par un code éphémère, révèle Le Parisien.
Société
Un escroc à la carte bleue sévissant dans la région d’Angoulême (Charente) est actuellement recherché par la police. Sa particularité ? Il ne cible que les femmes s’appelant "Jacqueline".
Vidéos A la une
CHINA - 10 JUIN 2015 - Nous sommes en Chine, dans un magasin désert et soudain... Un terminal de paiement prend feu, provoquant un brasier localisé mais néanmoins dévastateur. Ce sinistre capté par la vidéosurveillance va engendrer des dégâts considérables. Tour à tour les appareils attenants vont être réduits en cendre. Selon les premières estimations, le montant des dommages s'élève à 25 mille euros. On connaissait la carte bleue qui se met à chauffer, désormais il va falloir se méfier du terminal de paiement inflammable.
Vidéos A la une
Pour cela, Michel Sapin assure que les négociations avec les banques vont aboutir dans "les jours qui viennent".
Conso
C'est ce que promet une société française spécialisée dans les solutions de sécurité digitales... Son secret ? Un cryptogramme visuel renouvelé automatiquement toutes les heures. Les détails avec Planet.fr.
Conso
Un fabricant de distributeurs de billets propose de changer le sens d'introduction des cartes bancaires dans les distributeurs afin de garantir une meilleure sécurité de la transaction. Les détails avec Planet.fr.
Conso
Une récente étude a révélé le classement des pays les plus dangereux pour votre carte bancaire. Planet.fr vous propose de découvrir en images le palmarès des pays où vous risquez le plus de vous faire pirater votre carte bancaire.
Conso
Peu de personnes le savent, mais de plus en plus de clients des banques se retrouvent avec des cartes bancaires autorisant le paiement sans contact. Comment ça marche ? Quels sont les risques ? Peut-on s'en débarasser ? Les réponses avec Planet.fr.
Conso
La CNIL donne l'alerte au sujet des paiements sans contact, nouveau dispositif de paiement permettant le règlement par simple scan de la carte bleue sur le terminal de paiement. La fonction serait en effet sujette à de nombreuses failles de sécurité, exposant l'utilisateur au piratage. 
Conso
Une société spécialisée dans la sécurité du e-commerce a récemment publié un rapport alarmant dans lequel elle indique que les fraudes à la carte bancaire sont de plus en plus difficiles à déceler et qu’elles relèvent de véritables réseaux.
Publicité