Un Britannique de 49 ans a récemment tenté de faire traverser illégalement la frontière à une petite Afghane qui voulait rejoindre sa famille en Angleterre. Il risque désormais la prison ferme en France.

Rob Lawrie, un bénévole britannique s’occupant des migrants à Calais, risque jusqu’à cinq ans de prison en France pour avoir tenté d’aider une petite Afghane de 4 ans à rejoindre sa famille à Leeds, en Angleterre. Le 24 octobre dernier, l’homme a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à passer la frontière avec la fillette cachée dans son véhicule. Problème, deux Erythréens se sont également glissés dans la voiture à son insu et ont été repérés par les douaniers.

Depuis son arrestation, Rob Lawrie demande la clémence aux autorités françaises. Une pétition de soutien initié par un compatriote britannique a déjà récolté plus de 43 000 signatures. En France, une pétition a également été lancée mais elle n’a récolté, pour l’instant, qu’un peu plus de 300 signatures.

"J’ai fait une erreur"

Publicité
Le Britannique de 49 ans attend désormais son jugement qui se déroulera en France en janvier. "Pas besoin de me dire que je suis un idiot, je le sais déjà. J’ai fait une erreur, je n’ai aucun doute là-dessus, et je m’excuserai devant le juge. Je ne dis pas 'hé, regardez-moi, je suis un héros', je dis 'j’ai pris la mauvaise voie, trouvons la bonne'", a-t-il déclaré à l’AFP après sa mise en examen pour "crime de compassion".

La petite Afghane, elle, n’a pas pu rejoindre sa famille et a été ramenée dans la "jungle" de Calais par les autorités.

En vidéo sur le même thème - Réfugiés syriens: premiers pas en France

mots-clés : Calais, Migrants, Angleterre
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité