Rémunération du notaire, débours et droits de mutation, voici les principales composantes des frais de notaire applicables sur la vente d'une maison.
iStockIstock

Frais de notaire sur la vente d'une maison: un calcul savant

Pour calculer le montant total des frais de notaire sur la vente d'un bien immobilier, plusieurs éléments entrent en ligne de compte: la typologie du bien (ancien, neuf, terrain...), la mise en vente d'équipements mobiliers en complément (cuisine équipée, appareils électroménagers...) et, bien sûr, sa localisation. Émettre un pourcentage moyen par rapport au prix de vente de la maison se révèle donc hasardeux, mais on peut toutefois parler de frais de notaire compris entre 7 et 8% du prix d'un bien immobilier ancien et entre 2 et 3% dans le neuf (une différence due à des taxes allégées dans le neuf).

De quoi se composent les frais de notaire

Rappelons-le, un notaire a pour mission d'authentifier des actes juridiques, et notamment des promesses de vente. Ces frais sont composés de plusieurs éléments, dont une somme versée au Trésor public sous la forme de taxes, à 80%; des débours autrement dit des frais complémentaires (déplacements, rémunération d'experts ou d'intervenants...) à 10%; ainsi que les honoraires du notaire ou émoluments et qui sont réglementés, à 10%. Si le montant de la rédaction de l'acte est fixe, les autres frais varient en fonction du prix de vente du bien immobilier. Pour être clair, plus le bien coûte cher, plus les frais de notaire sont élevés.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.