Joan Baez s'est vue refuser l'entrée d'une boîte de la capitale. En cause, ses chaussures jugées "trop légères" par le videur. L'établissement a depuis présenté ses excuses à la chanteuse.
KEVIN KANE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFPAFP

Joan Baez refoulée : "Pour une fois que je portais des chaussures!"

C'est ce qu'on appelle un bad buzz. Après s'être produite dans la mythique salle de l'Olympia à Paris, Joan Baez a voulu profiter des joies des nuits parisiennes en compagnie d'un ami. C'était sans compter sur les exigences vestimentaires des vigiles des bars et boîtes de la capitale. L'idole des années 60 s'est ainsi vue refuser l'entrée du club Pachamama, dans le 11e arrondissement. En cause, ses chaussures jugées "trop légères".

Ni une ni deux, la complice de Bob Dylan a partagé sa mésaventure sur le réseau social Twitter : "Devinez quoi ? J'étais avec un ami après mon 8e Olympia. On voulait aller danser au très chic Pachamama à Bastille, mais on nous a refusé l'entrée à cause de mes chaussures." Avant d'ajouter, non sans une touche d'humour : "Pour une fois que je portais des chaussures!"

Joan Baez refoulée : le vigile n'a pas reconnu l'artiste

L'incompréhension et la stupeur des fans se répandent comme une trainée de poudre sur la toile jusqu'à remonter aux oreilles de l'établissement. Le Pachamama a fait des excuses publiques à la star de la folk sur Facebook en expliquant que le videur ne l'avait pas reconnue. Le club a ajouté que Joan Baez n'avait pas prévenu de sa venue au préalable. Le directeur du club, Friedrich Harlène, a, de plus, précisé que les vigiles refusent l'entrée aux personnes portant des chaussures trop légères pour des raisons de sécurité. Pas rancunière pour un sou, la chanteuse a répondu au message du directeur en précisant qu'elle n'était pas en colère et qu'elle souhaitait beaucoup de réussite au club.

A voir en vidéo - Une grande star américaine recalée à l'entrée d'une boîte de nuit parisienne

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.