Ce lundi 4 janvier au soir, la journaliste de 45 ans était l'invitée de Yann Barthès à l'occasion de son premier JT de 13 heures sur TF1 présenté le jour-même. Une interview subitement perturbée en plein direct quand l'animateur a remarqué que Marie-Sophie Lacarrau saignait de la lèvre.
Quotidien : Marie-Sophie Lacarrau saigne soudainement de la lèvre en plein direct©TMCCapture vidéo

C'est ce qu'on appelle un aléa du direct. Ce lundi 4 janvier, Marie-Sophie Lacarrau était venue évoquer son premier JT de 13 heures sur TF1, après 33 ans de journal de Jean-Pierre Pernaut, sur le plateau de Quotidien. Après avoir été félicitée par l'animateur et applaudi par l'invité Omar Sy et les chroniqueurs, elle a confié être "un peu montée en pression" hier soir.

Questionnée sur son stress au début du journal, elle répond honnêtement : "Clairement je mesure ce que je suis en train de dire, je fais référence à Jean-Pierre Pernaut qui est un monument. Et ce n'est pas rien de lui succéder après trente-trois ans". C'est à ce moment que la journaliste a subitement commencé à saigner de la lèvre en pleine interview.

"J'ai dû me mordiller la lèvre, c'est tout"

"Excusez-moi, mais vous saignez", lui a alors fait remarquer l'animateur, avant de lui demander : "Tout va bien ? Est-ce que vous voulez que l'on fasse une petite pause ?". Très calme, mais visiblement un peu gênée, Marie-Sophie Lacarrau a répondu qu'elle souhaitait continuer l'entretien et que tout allait bien. "J'ai dû me mordiller la lèvre, c'est tout", a simplement expliqué en souriant, la journaliste, en s'essuyant avec un mouchoir tendu par Yann Barthès. Heureusement qu'Omar Sy était là pour détendre l'atmosphère puisqu'il a lancé d'une voix coquine : "Ben alors, pourquoi on se mordille la lèvre ?".

L'interview a alors continué normalement et l'Aveyronnaise de naissance a confié que ses origines régionales ont probablement décidé TF1 à lui donner le siège du 13 heures. "S'ils m'ont choisi pour succéder à Jean-Pierre, c'est parce que j'ai ce côté très ancré dans les régions", a assuré la journaliste native de Villefranche-de-Rouergue. "Cet amour pour les régions, et pour ma région en particulier, je l'ai toujours mis en avant", a martelé Marie-Sophie Lacarrau. 

Un pari gagnant puisque la nouvelle du 13 heures de la première chaîne d'Europe a rassemblé 6,4 millions de Français, soit 45,5% du public. Son concurrent Julian Bugier, qui débutait lui aussi à la tête du 13 heures de France 2, a séduit 3 millions de téléspectateurs, soit 20,9% de l'audience.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.