Le temps est assassin est un véritable carton d'audience sur TF1. Découvrez quelques indiscrétions sur la mini-série portée par Mathilde Seigner et Jenifer.
© Angela Rossi-Authentic Prod/Federation Entertainment/TF1

Le temps est assassin : une adaptation fidèle du best-seller éponyme de Michel Bussi ?

Lancée depuis le 29 août dernier, la mini-série Le temps est assassin fait un véritable carton d'audience tous les jeudis soirs sur TF1. Les deux épisodes inédits diffusés le 12 septembre dernier ont largement placé la première chaîne en tête des audiences. En effet, les épisodes ont rassemblé 4,92 millions de téléspectateurs en moyenne jusqu'à 23h devant leur poste, selon Médiamétrie. Ce soir-là, France 3 s'est hissée à la deuxième place grâce à la diffusion du film Sage femme (2,09 millions de téléspectateurs) et M6 à la troisième position avec son jeu d'aventure Pékin Express (1,82 million de téléspectateurs).

Un pari réussi de la part de TF1 qui a choisi d'adapter le roman éponyme de Michel Bussi, publié en mai 2016. Un roman à succès puisqu'il s'est vendu à plus de 200 000 exemplaires. L'intrigue suit une jeune femme prénommée Clotilde, incarnée par Mathilde Seigner, qui revient en Corse 25 ans après un drame qui a coûté la vie de ses parents et de son frère.  Cette dernière décide de mener l'enquête pour enfin connaître les circonstances exactes du drame après avoir reçu une lettre de sa mère présumée morte.

"C’est un brillant polar méditerranéen. Le sujet est fort, les personnages sont charismatiques et les caractères, bien trempés. Sur une terre de non-dits, le poids du clan est très lourd à porter, les secrets et les mensonges sont légion et l’identité corse est pleine de sens. Cette fiction a de la gueule", a expliqué Mathilde Seigner qui n'a pas douté du succès de la fiction en août dernier dans une interview pour TF1. Dans les colonnes de Télé 7 jours, l'actrice souligne que "cette histoire met aussi en avant la Corse et ses habitants".

Michel Bussi a-t-il participé à l'écriture de la fiction ?

Selon Télé-Loisirs, Michel Bussi a laissé "une totale liberté aux scénaristes pour adapter son roman en une mini-série de huit épisodes". Cependant, le romancier s'est montré "particulièrement exigeant" sur le choix des quatre scénaristes pour travailler sur cette adaptation télé.

Ces derniers et le réalisateur Claude-Michel Rome ont d'ailleurs "continuellement tenu le romancier au courant de l’avancée du projet". De nombreuses modifications ont toutefois dû être apportées pour la fiction, sans dénaturer l'oeuvre de l'auteur. "Nous avons dû changer pas mal de choses, car à un moment donné il faut faire le deuil du roman de base pour avancer et ne pas perdre de temps. L’écriture a été longue et difficile, ça a duré deux ans. Mais de toute façon les adaptations ce n’est jamais facile", a expliqué Aline Besson, l'une des productrices de la fiction, au site Allociné.

"Au final, la série est très riche, beaucoup plus remplie que le roman. On a raconté ce que le livre ne racontait pas et suggérait", a justifié Claude-Michel Rome.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.