Trois mois après l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à Kobe Bryant et à sa fille, une bague qu'il avait offert à sa mère a été vendue aux enchères.
Kobe Bryant : une bague offerte à sa mère vendue plus de 200.000 dollars

Trois mois se sont écoulés depuis la tragique mort de Kobe Bryant et de sa fille, lors d'un accident d'hélicoptère. Ce n'est que le vendredi 15 mai, que le bureau du comté de Los Angeles a rendu public le rapport d'autopsie des neuf personnes présentes dans l'engin lors de l'accident. L'occasion de confirmer que le pilote n'était ni ivre, ni drogué. "Les tests toxicologiques n'ont détecté aucune présence d'alcool ou de drogue", écrivent les médecins légistes dans leur rapport, précisant que "les substances testées incluent benzodiazépine, cocaïne, fentanyl, héroïne, marijuana, opioïdes, phéncyclidine et amphétamine".

Quelques jours après le terrible accident Vanessa Bryant avait décidé d'attaquer en justice la compagnie d'hélicoptère Island Express, qui avait affrété l'appareil dans lequel son mari et sa fille ont trouvé la mort. Selon la veuve de "Black Mamba", les premiers éléments de l'enquête révélaient que l'appareil n'était autorisé "à voler que selon les règles du vol à vue, et que les conditions le jour de l'accident n'étaient pas propices à un tel vol". Pour Vanessa Bryant, le pilote ne jouissait, par ailleurs, pas de la meilleure réputation : il avait déjà été sanctionné en 2015, justement "pour avoir enfreint les minimums de la règle de vol à vue en volant dans un espace aérien à visibilité réduite".

Une bague vendue par sa mère

Trois mois après le drame, certains effets personnels du joueur ont été mis...