Ce dimanche 5 décembre, à l'occasion de la sortie de son premier album, Camille Lellouche était invitée sur le canapé rouge de Michel Drucker sur France 2. C'est avec une grande émotion que l'artiste s'est confiée sur son passé familial.
Camille Lellouche émue en évoquant ses grand-parents déportés dans un camp de concentration (VIDEO)

Après un single de platine et une Victoire de la Musique de la chanson de l’année, le 26 novembre dernier Camille Lellouche a sorti son premier album intitulé A. Trait d'union entre la variété française et l'urbain, le style de l'artiste au 4 millions d'abonnés sur les réseaux sociaux, rassemble un large public. La jeune femme qui s'est fait connaître en 2015 dans l'émission The Voice sur TF1, a plusieurs cordes à son arc : chanteuse hors pair, c'est aussi une humoriste et une actrice. Ce dimanche 5 décembre, Camille Lellouche était l'invitée de Michel Drucker sur le plateau de Vivement dimanche, au côté de Grand Corps Malade avec qui elle a interprété en duo le titre Mais je t'aime en 2020, (qui a d'ailleurs reçu la Victoire de la chanson originale). L'occasion pour la comédienne de 35 ans d'évoquer ses souvenirs familiaux.

Lors de sa récente interview pour Sept à huit, la chanteuse avait livré un témoignage bouleversant sur les violences conjugales qu'elle a subi pendant deux ans. Dans Vivement dimanche, Camille Lellouche a livré d'autres confidences au présentateur de 79 ans, cette fois sur sa famille, et plus particulièrement sur ses grands-parents. D'ailleurs, elle avait déjà évoqué ses ancêtres sur le plateau de Mouloud Achour en septembre 2020. "Mes deux grands-parents ont été déportés. rel="nofollow">Ma grand-mère n'en parlait jamais parce qu'elle s'est faite sûrement violer dans les camps et mon grand-père était dans un camp de travail....

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >