Elle avait 20 ans et était enceinte de trois mois. Elle a été tuée par son conjoint, qui l'a rouée de coups jusqu'à la laisser inconsciente. Elle est morte plus tard dans la soirée, à l'hôpital. C'est la 71ème femme à être victime de féminicide cette année.
IllustrationIstock

Battue à mort par son conjoint : un nouveau féminicide en France

Elle n’a pas trouvé la mort, elle a été tuée. Cette Française qui vivait à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a été battue à mort par son compagnon, le 3 juin 2019, rapporte France Bleu. Âgée de 20 ans, elle était enceinte de trois mois.

C’est un voisin de palier qui a découvert la victime, le mercredi matin vers 8h. Parce que des cris retentissaient dans tout l’immeuble, il a sonné à la porte de l’appartement d’où provenaient les hurlements. Quand la porte s’est finalement ouverte, il a retrouvé la jeune femme au sol, inconsciente après avoir été passée à tabac.

Une fois les secours et les autorités compétentes alertées, la femme a été transportée en urgence à l’hôpital régional Delafontaine. Malheureusement, en dépit des soins qui lui ont été prodiguées, elle est morte des suites de ses blessures. Son bébé n’a pas survécu non plus. Elle est la 71ème victime de féminicide de l’année, en France.

La veille de sa mort, la victime s’était rendue au commissariat local pour déposer une main courante contre son mari, signalant un "comportement violent". Ce n’est qu’après sa mort que les autorités ont réagi, puisque son conjoint – lui aussi âgé d’une vingtaine d’année – a été interpellé et placé en garde à vue. Depuis, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour homicide volontaire.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.