L’ex-compagne de François Hollande serait sur le point d’empocher plus d’un million d’euros grâce à la sortie de son livre "Merci pour ce moment". Une coquette somme qui n’échappera pas aux impôts… Découvrez combien Valérie Trierweiler devrait avoir à payer.

C’est un peu la rançon de la gloire. Depuis la sortie de Merci pour ce moment en septembre dernier, Valérie Trierweiler nage en plein succès. Son livre s’est littéralement arraché en librairies, devenant même l’un des best-sellers de l’année, et l’ancienne Première dame a récemment entamé une tournée mondiale pour promouvoir les versions de son livre traduites en langues étrangères. Le succès serait tel que celle qui a grandi dans une famille modeste serait sur le point de devenir millionnaire. La journaliste de Paris Match devrait en effet empocher près d’1,3 million d’euros.

Elle ne sera plus millionnaire après avoir payé ses impôtsUne somme qui devrait lui permettre de voir venir pour les prochains mois, voire les prochaines années en fonction de son train de vie, mais qui n’échappera pas à l’imposition. Aussi, après avoir payé ce qu’elle doit à l’Etat, Valérie Trierweiler ne devrait plus être millionnaire. Selon les estimations du Point, l’ancienne Première dame devrait avoir à reverser plus de 500 000 euros.

Publicité
Pour obtenir ce chiffre, l’hebdomadaire est parti du principe qu’elle devait, avant la sortie de son livre, figurer "dans la tranche taxée à 30%" et qu’elle bénéficiait, en tant que mère,  "de trois parts fiscales". Aussi, et au vu de ce que son livre lui a rapporté, Valérie Trierweiler ferait désormais partie des Français de la tranche à 41%. Ce qui nous amène à quelques 540 000  euros d’impôts à payer. Une somme à régler dont l’ex-compagne de François Hollande ne pourra se défaire à moins de "faire don d’une partie de ses revenus à des associations", souligne Le Point.

Vidéo sur le même thème - L'interview de Valérie Trierweiler à la BBC 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité