Selon une étude américaine, la France serait le pays où la population serait la plus conciliante avec l'adultère.

 

Selon une enquête menée par l’organisme américain Pew Research Center, la France est le seul pays du monde où la majeure partie de la population n’est pas offusquée par cette question.

Cette étude, menée sur 40 pays à travers le monde, montre que seulement 47% des Français considèrent l’infidélité "inacceptable" alors que la moyenne mondiale est de 78%.

Nos voisins Allemands trouvent que c’est inacceptable à hauteur de 60% derrière les Anglais qui eux condamnent à 70% le fait d’avoir une relation extra-conjugale.

"Moralement acceptable"

L’enquête montre également que nous sommes 12% en France (dont peut-être notre président) à trouver que l’adultère est moralement acceptable.

La moyenne mondiale concernant cette question ne dépasse pas 7%, soit quand même 5 points de moins que la France... Enfin, nous sommes 40% à trouver que l’infidélité n’est pas une question de morale. L'étude précise que l'écart homme-femme n'est pas si important. Ainsi, en France, 50% des femmes et 45% des hommes pensent que l'infidélité n'est pas "inacceptable". Les deux sexes sont donc tous les deux largement en-dessous de la moyenne mondiale.

Plus largement, l’enquête portait sur ce qui est "moral" ou non pour une population (comme le jeu, l’alcool, le sexe etc.).

Vidéo : Un couple pris en flagrant délit dans la rue !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.