Une maman et son bébé se sont retrouvés à la rue après que le propriétaire a fait changer les serrures pour défaut de loyer. Une expulsion illégale qui intervient en pleine trêve hivernale, pour une location elle aussi illégale : le logement faisait à peine 4 mètres ².

Parce qu’elle n’avait pas payé son loyer depuis 3 mois, une jeune mère célibataire vient d’être expulsée avec son bébé, en pleine trêve hivernale. Lundi dernier, le propriétaire a changé les serrures de l’appartement et a entassé les affaires de la jeune femme dans le couloir après les avoir mis dans des sacs poubelle. Il l’a informée par SMS. Après l’histoire de cet homme qui a vécu pendant 15 ans dans 1,56 m², la Fondation Abbé Pierre tire à nouveau la sonnette d’alarme.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Patrick Sébastien viré de France Télévisions : les internautes ripostent

Voir plus de vidéos

Depuis juin 2010, cette jeune maman d’une trentaine d’années, louait pour 200 euros par mois un logement d’à peine 4 mètres ². Une situation contraire à la loi, puisque cette dernière stipule que la surface minimum d’une habitation doit être de 9 mètres ². La précarité de la jeune femme était apparemment connue depuis juin 2012, mais aucun arrêté n’a été pris pour en interdire la location et l’habitation. Celui-ci devrait intervenir en début de semaine prochaine, rapporte le Parisien.

Publicité
En l’absence d’une décision de justice ordonnant l’expulsion, la serrure a de nouveau été changée par la mairie du XIVe arrondissement et un représentant de la Fondation Abbé Pierre, mais la jeune maman a pour l’heure trouvé refuge chez un proche. Son propriétaire risque des poursuites pour hébergement incompatible avec la dignité humaine, et pourrait se voir dans l’obligation de la reloger décemment.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité