Une Française de 35 ans a été infectée par un ténia, un long vers plat qui s'est déplacé jusque dans sa 9ème vertèbre. 
Image d'illustration. LOIC VENANCE / AFPAFP

 Ténia : un long ver plat

L’hydatidose est une maladie peu enviable, mortelle dans 2 à 4 % des cas – sans prendre en compte ses possibles conséquences sur la qualité de vie de ses victimes. Provoquée par l’ingestion accidentelle d’œufs de parasite, elle est répandue dans les régions tropicales mais est très rare en France. Pourtant, dans l’Hexagone, une femme de 35 ans en a fait les frais : un long ver plat appelé "ténia" s’est logé dans la 9ème vertèbre de son dos. La source de maladie reste non identifiée : elle n’avait pas voyagé dans les zones à risques. "On pourrait formuler des hypothèses. Elle était en contact avec du bétail, des chevaux… Mais en réalité, on ne peut pas", a confié le professeur Lionel Piroth à Ouest-France.

La trentenaire s’est rendue aux urgences de Dijon (Côte-d’Or) à l’automne dernier. En cause : des "chocs électriques dans les jambes et des chutes répétées" depuis près de trois mois, ainsi que la difficulté de monter son cheval et de très fortes douleurs au dos. Après plusieurs examens, les médecins ont réalisé que le ver était logé très près de la moelle épinière de leur patiente. "Le ver commençait à titiller la moelle épinière, c’est pour cela qu’elle ressentait ces douleurs. Si rien n’avait été fait, elle risquait probablement une tétraplégie", a expliqué le professeur à Ouest-France.

Ténia : un parasite plus connu sous le nom de "ver solitaire"

La patiente a été opérée avec succès à l’automne dernier. Neuf mois après, elle n’a aucune séquelle à déplorer. La larve qui l’avait infectée s’était déplacée dans son corps, ce qui explique sa localisation très rare. En effet, le ténia est un long ver plat plus connu sous le nom de "ver solitaire", qui a plutôt tendance à se loger dans le tube digestif de son hôte. Il peut notamment être ingéré à travers la viande de bœuf ou de porc par exemple.

À voir en vidéo - Alerte aux tiques en Hongrie

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.