À Arcueil dans le Val-de-Marne, un chauffeur de bus a perdu patience face à un collégien qui sortait de son établissement. 
Image d'illustration - PATRICK HERTZOG / AFPAFP

Chauffeur de bus : une gifle diffusée sur les réseaux sociaux

Jeudi 13 septembre, à Arcueil dans le Val-de-Marne, un adolescent de 14 ans s’est fait gifler par un conducteur de bus RATP. Filmée, la scène a été diffusée sur les réseaux sociaux et vue plus de 32 000 fois déjà. Sur la vidéo, des adolescents sont en train de rire quand le chauffeur arrive et gifle un jeune garçon, rapporte Le Parisien. Alors qu’il sortait du collège Dulcie-September, cet élève aurait traversé la route sans regarder et se serait mis en danger. Le chauffeur du bus 323 l’a d’abord averti après avoir dû freiner brutalement. La RATP informe que l’adolescent aurait alors insulté le conducteur. Ce dernier aurait réagi sans réfléchir. La mère du jeune garçon n’a pas encore indiqué si elle allait porter plainte ou non.

Chauffeur de bus : un travail de sécurité et de prévention nécessaire

L’entreprise condamne fermement le geste de son employé, et a rappelé que celui-ci est « contraire aux principes et aux valeurs d’une entreprise de service public. » Une procédure disciplinaire a été enclenchée contre le chauffeur. La mairie, quant à elle, condamne également le geste, mais indique qu’ « il y a un vrai travail à mener sur la sécurité et la prévention ». En effet, les élèves sont régulièrement rappelés à l’ordre. « Nous avons mis un dos-d’âne et des zébras au sol il y a deux ans. Nous allons voir ce que l’on peut mettre en place au niveau du service jeunesse et du service-cadre de vie", déclare la municipalité.

Le chauffeur du bus, un père de deux enfants du même âge, a reconnu avoir mal réagi et a exprimé son regret. Sur les réseaux sociaux, les réactions, elles, ne se sont pas fait attendre. Certains condamnent l’employé de la RATP : « Même s’il a manqué de respect, c’est pas une raison de frapper un enfant », s’insurge une internaute. « C’est lâche de frapper un enfant. Il n’aurait jamais fait ça à un homme comme lui. D’autres estiment, au contraire, que le chauffeur a donné une leçon à l’adolescent : "on lui remet les idées en place".

À voir en vidéo - Le téléphone portable banni des cours de récré françaises

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !