Comme tous les ans, en avril, une pluie d'étoiles filantes déferle sur la France métropolitaine. A compter du 22 avril, vous pourrez l'admirer tous les soirs, jusqu'à la fin de la semaine.
Tous à vos fenêtres ! Voici comment observer la pluie d'étoiles filantes de cette nuitLa pluie d'étoiles filantes des Lyrides sera observable en deuxième partie de nuitIstock

C'est un bon moyen de rêver en cette période de confinement. Depuis ce mardi 21 avril 2020, et ce, jusqu'à la fin de la semaine, la pluie d'étoiles filantes des Lyrides traverse le ciel français de part et d'autre, indique Le Parisien. Dans la nuit de ce mercredi 22 avril 2020, vous pourrez donc contempler ce spectacle rare en vous installant confortablement sur votre balcon, à votre fenêtre ou dans votre jardin.

Un phénomène annuel

Ces étoiles filantes correspondent en fait à des débris poussiéreux de la comète C/1861 G1, appelée aussi Thatcher. La dernière visite de cette comète à eu lieu en 1861, l'année de sa découverte. D'après les estimations des chercheurs, la prochaine ne devrait pas se produire avant 2276. À chacun de ses passages à proximité du soleil, tous les 415 ans environ, ce corps astral libère des nuées de particules.

Au cours de la rotation annuelle de notre planète, cette dernière traverse le nuage de débris entre le 14 et le 30 avril. Lorsque les particules entrent dans l'atmosphère, elles s'enflamment et laissent derrière elles une traînée d'air chaud traçant de facto une ligne dans le ciel.

Rendez-vous cette nuit

En France métropolitaine, le pic d'intensité de cet événement unique aeu lieu le mardi 21 avril, avec près d'une vingtaine d'étoiles filantes par heure. Néanmoins, il est toujours possible d'observer le phénomène ce mercredi 22 avril au soir, et ce jusqu'à la fin de la semaine. Comptez sur une dizaine de météores par heure. D'ordinaire, il serait conseillé à tout individu voulant admirer ces étoiles filantes de trouver un endroit loin de la pollution lumineuse.

Cependant, le confinement oblige chaque personne à rester cloîtrée chez elle. Mais la chance sourit à la population. Cette année, la Lune sera absente rendant la pollution lumineuse bien moins marquée. Pour avoir l'occasion de l'observer, vous devrez regarder le ciel dans la deuxième partie de la nuit en direction de l'étoile Vega, la plus lumineuse de la constellation de la Lyre.

Vidéo : L'ovni aperçu de la Nouvelle-Aquitaine au Royaume-Uni n'était qu'un météore

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.