Alors que l'été bat son plein, de nombreux professionnels s'inquiètent de l'impact de la crise des Gilets jaunes sur le tourisme. Qu'en est-il vraiment ?
AFP

La France, ce pays de contestataires

Des scènes de violences urbaines en plein cœur de la capitale, des voitures et des kiosques brûlés, l’avenue des Champs-Élysées à feu et à sang… Autant d’images qui ont fait le tour du monde lors des dérapages qui ont ponctué les manifestations hebdomadaires des Gilets jaunes en France, et plus particulièrement lors de la journée du 1 er décembre 2018 lorsque l’Arc de Triomphe a été vandalisé par une poignée de casseurs. Un bad buzz qui a renforcé "l’idée que la France est un pays où l’on manifeste", confirme Saskia Cousin, anthropologue et spécialiste du tourisme, à Planet, tout en soulignant que la nouveauté résidait dans "les images de violences policières".

Sans surprise, les premiers à subir les conséquences de ces scènes de violence ont été les professionnels du tourisme. D’après le Parisien, une baisse d’activité de 10 % a été enregistrée en région parisienne au mois de décembre 2018 par rapport à 2017. Selon l’INSEE, le taux de fréquentation hôtelière au premier trimestre 2019 était, lui, en repli de 2,5 % par rapport à l’année précédente. Pour autant, à en croire le baromètre de l’activité touristique du CRT Île-de-France, les opérateurs et professionnels du tourisme étaient 94 % à juger "bonne" leur activité en juin, et 60 % l’estimaient même supérieure à l’année précédente.

Pour Saskia Cousin, ces résultats encourageants sont la preuve qu’il ne faut pas s’inquiéter outre-mesure. "Tous les printemps, les prévisions annoncent une saison maussade en raison des grèves, avant de se raviser pour annoncer des fréquentations au-delà des espérances. Accuser les manifestants ou grévistes de ruiner l’économie touristique est une antienne omniprésente mais totalement contredite par les faits et les chiffres", explique-t-elle en ajoutant que "les médias devraient s’interroger sur la dimension politique de ces accusations".

Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.