INTERVIEW. Oli Porri Santoro, le seul journaliste à avoir interrogé Michel Fourniret alors qu'il était en prison, s'insurge de la diffusion du téléfilm La Traque sur TF1. Il rappelle que l'affaire est encore loin d'être terminée.
Téléfilm sur Michel Fourniret : "C’est un cadeau qu’on fait à un pédophile loin d’avoir tout avoué"AFP

La fiction peut-elle se nourrir des faits divers ? La question se pose en ce moment sur les plateaux de télévision et sur les réseaux sociaux, alors que TF1 va diffuser prochainement un téléfilm inspiré de l’affaire Michel Fourniret. Intitulé La Traque, le feuilleton en deux parties s’inspire du livre d’Harold Cobert, La Mésange et l’ogresse. Selim Fourniret, fils de Michel Fourniret et Monique Olivier, a pris la parole vendredi 26 février pour demander à TF1 d’annuler la diffusion de cette production, qu’il juge difficile pour les victimes de son père.

La Traque sur TF1 : "C'est une affaire sur laquelle on ne peut avoir aucune vérité absolue"

Oli Porri Santoro est journaliste et connaît bien Selim Fourniret, avec qui il a coécrit un livre, Le fils de l’ogre. Interrogé par Planet, il estime lui aussi que TF1 ne devrait pas diffuser La Traque le 15 mars, car il s’agit "d’une affaire hors norme dont on est encore loin de soupçonner tous les contours". "C’est une affaire sur laquelle on ne peut avoir aucune vérité absolue, et la confiner dans une fiction de deux épisodes d’une heure et demi chacun… C’est du domaine de l’impensable", ajoute-t-il. La fiction de la première chaîne sera centrée sur l’enquête de deux policiers, qui tentent de démasquer Michel Fourniret et son épouse Monique Olivier. L’histoire débute donc en juin 2003, au moment où l’Ogre des Ardennes est arrêté pour tentative d’enlèvement sur mineure.

Michel Fourniret a avoué être impliqué dans la mort de 11 victimes, mais est soupçonné dans plusieurs autres affaires, qui n’ont toujours pas été résolues. Bien sûr, la diffusion d’un téléfilm sur son père est "compliquée" pour Selim Fourniret, qui a changé d’identité et parle très peu dans les médias, toujours dans l’anonymat. Mais si Oli Porri Santoro s’inquiète du téléfilm de TF1, c’est aussi parce que le tueur en série pourrait en retirer un certain plaisir…

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.