Une étude américaine révèle que Google et Facebook espionnent les utilisateurs de sites pour adultes. Et ce, même en mode privé...
IllustrationIstock

Les géants du Web savent tout de vous. Même vos préférences les plus intimes. Une étude menée par des chercheurs de Microsoft pour l'université de Pennsylvanie et relayée par le New York Times révèle en effet que des géants du net tels que Facebook ou Google collectent les données personnelles des utilisateurs de sites pornographiques. Il a ainsi été découvert que 93% des sites pour adultes partagent leurs données avec des tiers.

Un pistage "endémique" des internautes

Cette pratique appelée "tracking" ou "pistage" est donc réalisée à grande échelle. L'étude révèle ainsi que 10% des sites pornographiques communiquent leurs données à Facebook. Dans le cas de Google, ce chiffre s'élève à 74%. "Nos résultats indiquent que le tracking est endémique sur les sites web pornographiques", commente Elena Maris, de Microsoft Research. Et le recours à la navigation dite privée ne change rien à l'affaire.

Le pistage permet aux géants du web de collecter les données personnelles des utilisateurs de ces sites, probablement à des fins commerciales. Il s'agit de connaître le plus précisément possible les goûts et les habitudes des internautes afin de leur envoyer des publicités pertinentes, adaptées à eux, et donc plus susceptibles de fonctionner et de déboucher sur un achat.

Bien entendu, le New York Times indique que Facebook et Google ont tous les deux niés que les informations recueillies sur des sites web pornographiques ont été utilisées afin de créer des profils pour de la publicité ciblée.

"Nous n'autorisons pas Google Ads sur les sites avec du contenu pour les adultes et nous interdisons la publicité personnalisée et les profils publicitaires basés sur les intérêts sexuels d'un utilisateur ou les activités en ligne en rapport", a notamment réagi une porte-parole de Google.

Vidéo : Mark Zuckerberg déstabilisé par la question intime d'un sénateur américain

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.