Récemment, Brigitte Macron a été terriblement humiliée. La première dame, qui participait à un événement caritatif organisé en faveur d'associations luttant pour l'égalité femme-homme, a été sifflée avec virulence…
AFP

Brigitte Macron : la première dame sifflée à Reims

C’est sur le gazon du stade de Reims que Brigitte Macron a du faire face à une violente humiliation. La première dame, qui venait participer à un important événement caritatif pour l’égalité femme-homme et la mixité des représentations, a été sifflée par de nombreux supporters dans les tribunes indique BFMTV.

En compagnie de la comédienne Muriel Robin, Brigitte Macron devait donner le coup d’envoi du premier match de football mixte. Malheureusement, compte tenu de la réaction du public, les associations qui organisaient l’événement – la Fondation des femmes et Femmes Relais 51 – ont préféré demander à l’actrice de s’en charger seule. La chaîne d’information continue, qui couvrait l’événement, a su capturer ce moment dégradant pour la première dame.

Publicité
Publicité

Brigitte Macron sifflée à Reims : les profits de la soirée reversés aux associations

Fort heureusement, cette déconvenue pour Brigitte Macron ne devrait pas avoir d’impact sur les sommes perçues par les associations. En effet, cette rencontre sportive ne visait pas uniquement à promouvoir une certaine image de la mixité : elle a aussi été organisée au seul profit de la Fondation des femmes – dont la première dame est la marraine – et de Femmes Relais 51. Ces deux organismes luttent contre les discriminations, les violences mais aussi toute forme d’exclusion dont peuvent-être victimes les femmes dans une société patriarcale comme en France. Une cause qui tient à cœur tant à l’ancienne Amiénoise qu’à la comédienne, comme elles l’expliquent au micro de beIN SPORTS.

Publicité

Au total, c’est près de 20 000 euros qui ont été collectés, rapporte le journal people Gala. Après le match, auquel elle a tout de même pu assister, Brigitte Macron s’est laissé aller à quelques selfies avec des supporters. Dans les gradins, certains avaient d’ailleurs enfilé une chasuble fluorescente… Plus tard, la première dame a pu s’exprimer devant la presse et revenir, notamment, sur les vacances au ski de son époux, comme l’indiquait Planet.