INTERVIEW. Les salons de coiffure pourraient retrouver leur clientèle dès le 11 mai. Comment accueillir du monde tout en respectant les mesures de distanciation sociale ? C'est le défi des professionnels, qui nous apportent leur réponse.
Salons de coiffure : ce qu'il pourrait se passer dès le 11 maiIllustrationAFP

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Après plus d’un mois de confinement, de nombreux Français aimeraient pouvoir appeler leur coiffeur à l’aide, pour une petite coupe, une couleur ou tout simplement pour passer un bon moment à prendre soin d’eux. Ils ne sont pas considérés comme une activité indispensable mais leur travail l’est pour nombre d’entre nous. Et, à en croire certains, il n’y a pas que les clients qui sont en manque ! "Je m’ennuie beaucoup, c’est ma raison de vivre d’être au selon, en ce moment je ne suis plus personne", explique à Planet Sacha, coiffeur à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Son retour au travail devrait avoir lieu dès le 11 mai, puisque les salons de coiffure pourraient rouvrir leur porte à la date annoncée par Emmanuel Macron pour la levée du confinement.

Salons de coiffure : quelles conditions de sécurité ?

Près de deux mois après avoir fermé le rideau, de nombreux professionnels de la coiffure pourraient donc retrouver leur salon ou leur clientèle à domicile. Mais comment organiser ce retour à une activité normale dans les meilleures conditions, pour les coiffeurs comme pour leurs clients ? C’est la question que se posent actuellement les professionnels de la coiffure. Auprès de Planet, Christophe Doré, 1er vice-président de l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (Unec), rappelle que l’ensemble des professionnels, soit 85 000 entreprises, sont impactés dans l’Hexagone. "Il y a un impact clair : on a zéro entrée d’argent, ce qui ne signifie pas qu’on a zéro dépenses. On a toujours un crédit-bail, on a toujours des loyers, toujours des abonnement", ajoute-t-il.

Il est donc urgent, pour eux, de pouvoir retrouver leur clientèle : "L’Unec travaille en lien avec d’autres organisations patronales et les organisations de salariés pour que les salons de coiffure puissent être ouverts le 11 mai dans les conditions sécuritaires qu’on peut imaginer". Voici ce qui pourrait changer dans vos salons de coiffure dès leur ouverture…

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.