Le procès d'Aurélie S., assistante maternelle, s'est ouvert ce 31 mai au tribunal de Créteil (Val-de-Marne). Cette femme de 37 ans est accusée d'avoir provoqué la mort de Rose, nourrisson de six mois en 2018. Ce que l'on sait de la prévenue.
Sommaire
"Rose a réveillé le monstre qui est en moi", le portrait d’Aurélie, assistante maternelle jugée pour la mort d’un nourrissonIllustrationIstock

Le procès s'est ouvert ce lundi 31 mai à la cour d'assises du Val-de-Marne, au tribunal de Créteil.  Aurélie S., assistante maternelle, est jugée pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner". En effet, cette femme de 37 ans est suspectée d'avoir causé la mort de Rose, six mois, il y a trois ans. Cela remonte au 6 juin 2018, à Maisons-Alfort, selon les informations du Parisien. L'assistante maternelle, et mère d'un petit garçon, garde Rose, fille de Marie et Renaud. C'est la sixième enfant dont elle s'occupe. À 12 heures 51, le bébé prend son dernier repas. En moins d'une heure, tout bascule : Aurélie appelle les pompiers "pour leur dire que le bébé a fait une chute et qu’elle l’a 'mal rattrapé '", écrit le quotidien francilien. 

Que s'est-il passé, en réalité ? Selon les dires d'une policière de la brigade des mineures présente au tribunal, l'assistante maternelle a mimé des gestes très violents lors de sa garde à vue. Après une "grosse colère" de l'enfant, Aurélie aurait perdu son sang froid avant de la jeter violemment sur sa table à langer, lui tirer les cheveux et lui donner des coups à l'arrière de la tête. 

 Procès d'Aurélie S. : "Rose a réveillé le monstre qui est en moi"

"Elle explique que son corps est devenu comme du béton", indique la policière. Le jour de son audition, l'assistante maternelle se confie aux enquêteurs : "Rose a réveillé le monstre qui est en moi", aurait-elle indiqué. Auparavant, Aurélie n'aurait jamais eu aucun problème ni avec la petite fille ni avec ses parents. Rose "pleurait quand elle avait faim ou pour dormir, uniquement pour ses besoins", souligne la policière à la barre. 

Aurélie S., qui exerçait depuis dix ans, était pourtant décrite comme une très bonne assistante maternelle... 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.