Invité de l'émission On est en direct, Gabriel Attal a expliqué que plusieurs options étaient sur la table face à l'épidémie, y compris un reconfinement. Pas question pour autant d'y avoir recours dès maintenant.
Nouveau confinement : "Il ne faut rien exclure" selon Gabriel Attal

Ceci n'est pas une annonce. La cinquième vague de Covid-19 continue de déferler sur la France, six jours après l'allocution d'Emmanuel Macron. Selon les dernières données de Santé Publique France, le taux d'incidence moyen est désormais de 89,4 pour 100 000 habitants, alors qu'il dépassait à peine 50 il y a deux semaines. Deux départements affichent un nombre de nouveaux cas supérieur à 150 pour 100 000 habitants et une poignée d'autres s'en approchent dangereusement. 

Un reconfinement évité... Pour l'instant

Emmanuel Macron a incité les Français à se protéger, évoquant la troisième dose de vaccin pour les plus âgés et le maintien des gestes barrières pour tous les autres. Pourtant, cela ne suffit pas pour l'instant, car les indicateurs continuent de grimper dans l'Hexagone. Faut-il s'attendre à un hiver encore plus rude que l'année dernière ? Si la situation devient inquiétante par endroit, elle n'est pas alarmante. Invité de l'émission On est en direct samedi 13 novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a lui aussi misé sur la prévention. Interrogé par Laurent Ruquier et Léa Salamé, il a expliqué que toutes les options étaient toujours sur la table pour combattre le Covid-19. Un reconfinement en fait donc partie. 

"Il ne faut jamais rien exclure par principe. Cette épidémie continue de surprendre le monde entier", a expliqué Gabriel Attal, précisant que "pour le moment, il est absolument hors de question de parler de reconfinement dans notre pays parce qu'on a un taux de vaccination très élevé". "Il faut rester prudent, garder le masque, aérer son domicile et faire attention", a-t-il ajouté. La couverture vaccinale du pays est en effet de 87,3% et supérieure à celle de beaucoup de nos voisins, au sein de l'Union européenne. Pourtant, la hausse spectaculaire des cas en Allemagne ou en Autriche pourraient inquiéter en France, qui mise avant tout sur le pass sanitaire.

Comme ce fut le cas ces derniers mois, le gouvernement pourrait adapter ses mesures en fonction des territoires, qu'il s'agisse de renforcer ou de diminuer les restrictions. Alors que la chute des températures et la baisse de l'efficacité des vaccins font craindre un rebond des contaminations durant l'hiver, certains départements affichent déjà un taux d'incidence particulièrement haut. De quoi s'attendre à un tour de vis dans les prochaines semaines ? Découvrez lesquels dans le diaporama ci-dessus.

Le Lot-et-Garonne

1/23
Le Lot-et-Garonne

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 118

Les Alpes-Maritimes

2/23
Les Alpes-Maritimes

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 106

L'Ardèche

3/23
L'Ardèche

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 155

Les Ardennes

4/23
Les Ardennes

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 111

L'Ariège

5/23
L'Ariège

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 142

L'Aveyron

6/23
L'Aveyron

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 117

La Corse-du-Sud

7/23
La Corse-du-Sud

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 127

La Creuse

8/23
La Creuse

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 102

Le Nord

9/23
Le Nord

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 122

La Haute-Corse

10/23
La Haute-Corse

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 166

Les Hautes-Pyrénées

11/23
Les Hautes-Pyrénées

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 106

Le Haut-Rhin

12/23
Le Haut-Rhin

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 134

L'Ille-et-Vilaine

13/23
L'Ille-et-Vilaine

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 101

La Sarthe

14/23
La Sarthe

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 125

La Loire-Atlantique

15/23
La Loire-Atlantique

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 111

La Lozère

16/23
La Lozère

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 138

Le Maine-et-Loire

17/23
Le Maine-et-Loire

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 137

Le Tarn-et-Garonne

18/23
Le Tarn-et-Garonne

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 111

Les Landes

19/23
Les Landes

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 105

La Vendée

20/23
La Vendée

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 117

Paris

21/23
Paris

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 123

Le Bas-Rhin

22/23
Le Bas-Rhin

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 109

Les Bouches-du-Rhône

23/23
Les Bouches-du-Rhône

Taux d'incidence pour 100 000 habitants : 136

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.