Très attendue, l'allocution du chef de l'Etat lui a permis d'aborder de nombreux points, notamment en ce qui concerne la crise sanitaire. Vaccin, restrictions prolongées... Voici les nouvelles dates à retenir.
Pass sanitaire, troisième dose... Le nouveau calendrier d'Emmanuel Macron

Une prise de parole très attendue. Emmanuel Macron s’est adressé aux Français mardi 9 novembre à 20 heures, comme convenu, durant 27 minutes et quelques secondes. Enregistrée peu de temps avant, cette séquence a ensuite été diffusée en direct sur plusieurs chaînes de télévision, puis commentée abondamment en plateau. Ceux qui s’attendaient à des annonces fracassantes ont été déçus, car le chef de l’Etat n’a pas annoncé de "Big bang" sur le plan de la lutte contre le coronavirus. Crise sanitaire, réforme des retraites et chômage ont notamment été au programme, ainsi qu’un bilan sur toutes les actions passées.

Emmanuel Macron : "La cinquième vague a commencé en Europe"

Lors de ce discours télévisé, le premier depuis juillet, Emmanuel Macron a tout de même tiré la sonnette d’alarme, rappelant que "depuis deux ans, nous sommes confrontés à une pandémie exceptionnelle". "Nous avons injecté en dix mois plus de 100 millions de doses (…) ce qui fait de nous l’un des pays les mieux protégés", a-t-il ensuite affirmé. Pourtant, malgré ce bilan optimiste, "nous n’en avons pas terminé avec la pandémie", a expliqué Emmanuel Macron, ajoutant : "Il nous faudra vivre avec le virus et ses variants jusqu’à ce que l’ensemble de la population mondiale soit immunisée". "La cinquième vague a commencé en Europe", a-t-il conclu et la France n’est pas exclue.

Si les contaminations sont encore à un niveau moindre que lors des vagues précédentes, la situation inquiète chez nos voisins et pourrait vite s’inverser en France. En une semaine seulement, le taux d’incidence a bondi de 40% dans l’Hexagone et la baisse des températures pourrait accélérer le mouvement. Alors que les Français se croyaient sortis du tunnel dans lequel ils sont entrés il y a deux ans, l’exécutif ne l’entend pas réellement de cette oreille. Bien sûr, il n’est pas question de couvre-feu ou de confinement, mais de nouvelles mesures ont été annoncées par Emmanuel Macron pour les prochaines semaines. Novembre, décembre, 2022… Découvrez, dans le diaporama ci-dessus, toutes les dates à retenir.

Retour du masque à l'école le 15 novembre

1/5
Retour du masque à l'école le 15 novembre

"La vaccination ne suffit pas". Ce constat d'Emmanuel Macron s'est accompagné d'un autre, sur l'obligation du port du masque à l'école. "Le port du masque à l'école sera pour le moment maintenu", a-t-il précisé. Dès le lundi 15 novembre, tous les départements où il n'était plus obligatoire à l'école primaire sont concernés.

Pas de suppression du pass sanitaire au 15 novembre

2/5
Pas de suppression du pass sanitaire au 15 novembre

Ce n'est pas une surprise, mais le pass sanitaire ne sera pas supprimé lundi 15 novembre. Si le chef de l'Etat ne l'a pas dit explicitement, il a rappelé qu'il fallait "redoubler de vigilance". "C'est grâce à la vaccination, au pass sanitaire, aux gestes barrières que nous pourrons continuer de vivre et ne pas refermer les activités", a ajouté Emmanuel Macron.

Pass sanitaire : changement le 15 décembre

3/5
Pass sanitaire : changement le 15 décembre

Le pass sanitaire sera soumis à une nouvelle condition d'obtention à compter du 15 décembre, pour les plus de 65 ans. Emmanuel Macron a annoncé que son maintien serait conditionné à une dose de rappel pour les plus âgés. "Si vous avez été vacciné depuis plus de six mois, je vous demande d'aller prendre rendez-vous. A partir du 15 décembre, il faudra justifier d'un rappel pour prolonger la validité de votre pass sanitaire", a-t-il affirmé.

Troisième dose pour les plus de 50 ans

4/5
Troisième dose pour les plus de 50 ans

Les plus de 50 ans seront eux aussi bientôt concernés par la troisième dose. Selon Emmanuel Macron, ils pourront s'inscrire pour leur piqûre de rappel à compter du mois de décembre. Aucune date précise n'a été donnée pour l'heure par l'Elysée.

Les assouplissements reportés "à une date ultérieure"

5/5
Les assouplissements reportés "à une date ultérieure"

La fin de l'année 2021 ne va pas se faire sans restriction. Lors de son allocution, le chef de l'Etat a annoncé que "les assouplissements un moment envisagés sont reportés à une date ultérieure pour conserver les règles en vigueur". 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.