Ecouter l'article :

"3,5 millions" ont potentiellement été privés de télé, près de Marseille. L'une des plus importantes plateformes de Télédiffusion de France a été incendié volontairement dans la nuit de lundi à mardi, près de Marseille. Ce que l'on sait.
 Qui sont les Français soudainement privés de télé ?IllustrationIstock

Un incendie criminel a privé des millions de Français de télévision. Le feu a, selon les premiers éléments de l’enquête, été allumé volontairement dans l’une des plus importantes plateformes de Télédiffusion de France, située près de Marseille. L’incident s’est déroulé dans la nuit de lundi à mardi 2 décembre.

"Ce matin vers 02h30, une ou plusieurs personnes se sont introduites par effraction sur le site", où elles ont "provoqué un incendie qui s'est propagé sur l'ensemble du bâtiment", a indiqué Achille Kiriakides, procureur d'Aix-en-Provence, dans un communiqué.

"Un technicien d'astreinte a été alerté par l'alarme du site et est arrivé moins d'une heure après sur le site", a déclaré de son côté Patrice Bargas, directeur régional sud-est de TDF. L'entreprise a porté plainte. Pourrait-il s’agir d’une action anti-5G ?

"Actuellement, nous avons toute une série d'actes malveillants sur des relais, plus précisément ciblés sur la 5G (...) C'est un thème fédérateur d'un certain nombre de mouvements extrémistes", a analysé sur BFMTV le général Ronan Le Floch de la gendarmerie des Bouches-du-Rhône.

Néanmoins, il n’est, pour l’heure, pas possible d'établir un lien entre ces opérations et l'incendie survenu sur le site TDF.

"3,5 millions d'habitants" potentiellement privés de télévision

Mis à part les répercussions sur la téléphonie, cet acte criminel a privé jusqu’à "3,5 millions" d’habitants, selon TDF. L'émetteur de télévision et radio endommagé couvre en effet 2,6 millions d'habitants, mais alimente également d'autres émetteurs de la région : Bouches-du-Rhône, Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Gard, Hérault et petite partie du Var. L’ensemble des habitants de ces départements ont en subi les conséquences et non pu accéder, ni aux 25 chaînes de la TNT (sur 30) ni aux 19 stations de radios FM. Seules les chaînes TF1, LCP Public-Sénat, TFX, NRJ 12 et TMC ont été épargnées pour les foyers n’utilisant pas leur box pour regarder la télé, a précisé TDF.

L’entreprise a ajouté que les experts travaillent ainsi "depuis mardi, dès l'aube, à la mise en place de solutions provisoires et réalisent également une analyse complète des infrastructures du site et des travaux à effectuer". Mardi après-midi, certains foyers ont de nouveau été alimentés par TDF, "mais la technicité des produits fait que rétablir la radio est un peu plus facile que la télévision".

 

Vidéo : Comment la météo peut impacter votre télévision ?

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.