"Si on est au Smic, il ne faut pas divorcer". Si elle a par la suite tenté de se justifier, le dérapage de l'éditorialiste sur le plateau de 24h Pujadas ce lundi 4 novembre a créé un véritable tollé. Qui est donc Julie Graziani ?
Capture Twitter

Son intervention a rapidement provoqué l’indignation. Ce lundi 4 novembre au soir, entre 18h et 20h, Julie Graziani était l’une des invités de David Pujadas sur LCI. Thèmes abordés : les violences urbaines survenues à Chanteloup-lès-Vignes, dans les Yvelines, ainsi que la hausse de la tension sociale dans le pays. La diffusion d'un reportage au sein duquel une mère de famille interpelle Emmanuel Macron, en visite à Rouen, pour lui faire part de ses difficultés financières, a fait débat sur le plateau :

"Seule avec deux enfants au SMIC, je ne vois pas trop comment on peut s'en sortir. Il y a deux ans je ne payais pas de taxe d'habitation et là j'en paye, alors que je n'ai pas gagné plus et que je suis toujours au SMIC", a-t-elle révélé.

Interpellée par ces propos, l’éditorialiste pour le magazine L'incorrect s’est empressée d’émettre son avis, très controversé.

"Je ne connais pas son parcours de vie à cette dame, qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au SMIC, est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école ? Est-ce qu'elle a suivi des études ? Si on est au SMIC, il ne faut peut-être pas divorcer non plus dans ces cas-là. A un moment donné, quand on se rajoute des difficultés sur des difficultés et des boulets sur des boulets, on se retrouve dans des problèmes", lance Julie Graziani.

Cette intervention, jugée abjecte par certains, a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

D’autant que la diplômée de HEC et agrégée de lettres modernes a réitéré sur son compte Twitter.

Julie Graziani : des excuses forcées ?

Pour tenter de mettre un terme à ce fléau grandissant, la porte-parole du collectif Ensemble pour le Bien Commun et de la Marche pour la Vie s’est excusée via les réseaux sociaux.

"Voilà, voilà, je suis désolée, ok ? Je me suis laissée gagner par l'énervement et j'ai été trop dure."

Une formulation qui laisse de nouveau perplexes les internautes.

Vidéo : L'énorme bourde d'Anne-Elisabeth Lemoine

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.