Rien ne va plus dans le clan Hallyday. Une nouvelle discorde a éclaté mercredi : le père de Laeticia Hallyday aurait menacé David le jour des obsèques du chanteur. Mais qui est André Boudou ?

Depuis mercredi, André Boudou, le père de Laetitia Hallyday, fait beaucoup parler de lui. Un ami de David Hallyday a confié au Parisien : "le jour de l'enterrement, plusieurs témoins ont entendu André Boudou menacer David sur la succession. Mais de là à ce qu'il en soit écarté, il est tombé des nues."

Homme d’affaires et beau-père de Johnny Hallyday, André Boudou est longtemps resté discret. Il est d'ailleurs un personnage controversé du clan Halliday pour différentes raisons. 

André Boudou connu de la justice française

Propriétaire de boites de nuit à Miami, Paris et au Cap d'Agde, il a connu plusieurs problèmes avec la justice. En 1998, comme le raconte Femme actuelle, le fisc aurait découvert un coffre-fort chez l’intéressé contenant pas moins de 371 000 euros non déclarés. André Boudou n’avait jamais fourni de déclaration de TVA pour l’Amnesia du Cap d'Agde. "La responsabilité en incombe à Laeticia Hallyday et à son frère, propriétaires de l’établissement. Le fisc leur réclame donc un chèque de 80 000 euros. Mais les frangins s’y refusent et contestent le redressement fiscal." rapporte le magazine, en ajoutant : "Selon BFM, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi que Laeticia Hallyday avait formé avec son frangin contre leur redressement fiscal et vient ainsi de conclure une longue histoire." 

André Boudou aurait été aperçu pour la dernière fois "aux côtés de Johnny et Laeticia, à Miami, au printemps 2014. [ Il ] avait lui-même pris la décision de se faire un peu plus discret, depuis le retour à la vie du chanteur, après un long coma, fin 2009. Sa fille serait assez forte pour la suite", rapporte le magazine Gala.

C'est d'ailleurs grâce à son père que Laeticia Hallyday rencontre Johnny, en 1995. Après le mariage de sa fille avec le chanteur l'année suivante, le père de Laeticia propose au taulier de s’associer pour affaires, ce dernier accepte. En 2003, ils lancent ensemble un nouveau club Amnesia, à Paris cette fois-ci, avec un investissement de 50 000 euros du rockeur. Selon mradio, ce lancement se finit par un échec qui oblige le businessman à revendre l'Amnesia au fondateur d'une autre boîte de nuit parisienne, en 2004.

Une belle-famille très présente

Le Point rapporte que, la même année, André Boudou aurait encouragé Johnny Hallyday à quitter sa maison de disque Universal Music pour des raisons de contrats. Seul problème : le rockeur leur devait un album et le label s’était porté garant du chanteur auprès du fisc.

La justice est intervenue et a donné raison à la maison de disque en 2006. Le magazine Elle ajoute : "A ce moment-là, plusieurs personnes remettront en question l’influence d’André Boudou sur l’idole des jeunes : 'Ceux qui le poussent à faire ça n'ont aucune idée du rapport de force. Ils ont ruiné son image en croyant décrocher la lune. Qui voudra travailler avec lui désormais ?', confiera un proche du rockeur à Libération."

Par la suite, d’après l’Express, le père de Laeticia Hallyday a été condamné à 6 mois de prison ferme en 2007 pour "fraude fiscale", "abus de biens sociaux", et "tenue de comptabilité falsifiée" dans la gestion de sa discothèque au Cap d’Agde, l’Amnesia. 

Publicité
André Boudou est d'ailleurs le fils d'Elyette Boudou, aussi connue sous le surnom de Mamie Rock. C'est elle qui à la gestion depuis 2012, de trois sociétés chargées de la gestion des droits de Johnny Hallyday. 

En vidéo - David Hallyday menacé par le père de Laeticia ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité